Connectez-vous à nous

Santé et sécurité en restauration au temps de la COVID-19

lidl opening times today

COVID-19

Santé et sécurité en restauration au temps de la COVID-19

En prévision de la réouverture des restaurants à Laval et dans le grand Montréal le lundi 22 juin, alors que les brasseurs et propriétaires de bars se mobilisent pour faire de même, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) rend disponible des outils spécifiques à ce secteur dans le contexte de la COVID-19.

Un guide virtuel de normes sanitaires COVID-19, une affiche ainsi qu’une liste de vérifications quotidiennes peuvent être téléchargés dès maintenant sur le site Web de la CNESST.

La trousse offre une réponse concrète aux préoccupations des travailleurs et travailleuses quant aux mesures de prévention à mettre en place pour éviter la propagation du virus.

Actions concrètes

Parmi les recommandations, tout employeur «doit procéder à une identification des risques de transmission de la COVID-19 dans son milieu de travail. À défaut de pouvoir éliminer les risques de contamination, il doit viser à les diminuer et contrôler. », peut-on lire dans le guide.

On doit identifier les tâches durant lesquelles les travailleuses et les travailleurs peuvent être exposés au virus.

Les fournisseurs, sous-traitants, partenaires et clients doivent être informés des mesures de prévention mises en œuvre dans l’établissement respectant les lignes directrices émises par la Santé publique.

L’ensemble de l’industrie aurait été sensibilisée à l’importance de les respecter.

Autres mesures

La trousse indique également comment exclure «personnes présentant des symptômes font partie de la chaîne de transmission de la COVID-19 dans les lieux de travail».

On y informe le milieu sur les mesures de distanciation physique (deux mètres obligatoires) à mettre en place.

Toutefois, un masque de procédure et une protection oculaire (lunettes de protection ou visière recouvrant le visage jusqu’au menton) sont fournis et portés par le personnel exécutant une tâche nécessitant d’être à moins de deux (2) mètres d’une autre personne et en l’absence de barrières physiques.

On rappelle que les poignées de main, accolades et tout contact physique doivent être évités.

Alors que les tâches administratives devraient être faites par télétravail dans la mesure du possible, l’employeur devra modifier l’organisation du travail. Exemple: privilégier des équipes plus petites et stables; ne pas tenir de réunions nécessitant un regroupement physique; éviter de partager des objets.

On doit également limiter les sorties et déplacements au strict nécessaire.

Dans cet outil, on retrouvera aussi les mesures pour le service aux tables, buffet ou bar; la préparation des aliments, l’équipement de protection.

Hygiène cruciale

Sans oublier le lavage des mains et l’installation de distributeurs de solution hydroalcoolique à des endroits stratégiques dont l’entrée.

Soulignons que, bien sûr, il devient primordial de nettoyer les aires de repas et les désinfecter quotidiennement (poignées de réfrigérateur; dossiers de chaises; tables; robinetterie, etc).

«L’ouverture des restaurants est une bonne nouvelle pour la population et l’économie du Québec, de spécifier Manuelle Oudar, présidente du CA et chef de la direction de la CNESST, via communiqué. Nous ne pouvions cependant faire aucun compromis avec la sécurité des travailleurs, des travailleuses, des employeurs et du public. En collaboration avec les principaux acteurs du domaine, nous sommes arrivés à trouver des solutions innovantes pour préserver la santé de tout un chacun.»  (B.L.)

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page