Connectez-vous à nous

Santé Courville salue deux travailleuses engagées

Communauté

Santé Courville salue deux travailleuses engagées

Pour une première année, le centre d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) Santé Courville de Laval a profité d’une soirée de reconnaissance, organisée le 20 février, pour honorer le travail de deux employées, Jacqueline Turcot et Carole Duclos, dans le cadre de la remise du prix Henriette Fortier, en mémoire à une ancienne résidente.

Le prix Henriette Fortier, créé par le fils de celle-ci, souhaite rendre hommage aux «bons soins et services reçus par leur maman», comme l’explique Christine Durocher, la directrice générale de l’établissement. «Avant d’arriver chez nous, Jean Hérard [fils de Mme Fortier] avait fait plusieurs centres. Au moment du décès de sa mère, il tenait à souligner ce que les employés avaient fait pendant ces six années», se souvient-elle.

Ainsi, à partir de 2012 et durant les six prochaines années, deux employés recevront cette récompense, dont un préposé aux bénéficiaires. «Le comité d’amélioration continue a décidé de la procédure de candidatures et chaque personne sélectionnée était évaluée par ses pairs, sous 18 critères, dont le plus important: les liens créés avec les résidents», explique Mme Durocher.

Un travail d’équipe

Pour Jacqueline Turcot, infirmière auxiliaire depuis 10 ans à Santé Courville et lauréate 2012, cette distinction est avant tout un prix d’équipe.

«Ce prix ne changera rien dans mon travail, mais c’est une grande fierté, un honneur, car ce prix-là, tout le monde le mérite. Tout le monde travaille pour la même raison, pour le bien-être des résidents», spécifie la résidente de Sainte-Dorothée.

Oeuvrer dans un CHSLD a été pour Mme Turcot un réel choix de carrière, puisqu’après plusieurs années en médecine générale, elle s’épanouit auprès des personnes en perte d’autonomie. «J’aime travailler avec les personnes âgées, car elles sont riches en expérience de vie et elles nous conscientisent. C’est dommage d’avoir une image d’elles avec les bavoirs au cou, assises dans un siège gériatrique.»

Une valorisation

Pour Carole Duclos, ce prix valorise le travail qu’elle effectue à Santé Courville de Laval depuis l’ouverture du centre, il y a 23 ans.

«Ça fait chaud au cœur. C’est une marque de reconnaissance et une marque de confiance. Ça démontre que nous faisons une différence pour quelqu’un, que nous sommes un modèle et une inspiration.»

Pour elle, le métier de préposé aux bénéficiaires figure parmi les plus beaux au monde. «Nous avons un lien tellement intime avec les personnes âgées. Elles ont autant besoin de moi que moi j’ai besoin d’elles. J’ai d’ailleurs promis de travailler un autre 20 ans au centre!» dit-elle en riant, ajoutant que l’honneur lui avait donné une belle motivation pour continuer.

Les bons coups du CHSLD

En plus de saluer le travail de ses employés, Christine Durocher voit dans ce prix une signification plus globale.

«L’idée de ce prix est une grande fierté par rapport à tout le travail fait par l’équipe, car ces gens font la différence au quotidien», indique-t-elle.

Dans un contexte où plusieurs CHSLD ont mauvaise presse, Mme Durocher précise l’importance de reconnaître les bons coups. «Oui, il y a un manque de ressources, oui il y a des choses pas bien, mais c’est triste de ne jamais souligner les choses bonnes qui sont faites. Pour les gens qui travaillent, c’est déprimant quand on voit ça. On a quasi honte de dire qu’on travaille dans un CHSLD.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page