Connectez-vous à nous

COVID-19

Santé Canada craint le port de masques inefficaces

À la suite de nombreux rapports concernant la vente frauduleuse et non autorisée de masques N95, Santé Canada tient à mettre en garde les citoyens contre les risques reliés à leur utilisation.

Les masques frauduleux sont évidemment moins efficaces et il est fort possible que ceux-ci ne respectent pas les critères de rendement exigés par la norme N95 du National Institute for Occupational Safety and Health (NIOSH) des États-Unis. Par conséquent, ils pourraient ne pas être en mesure de protéger leurs utilisateurs contre la COVID-19, et ce, même s’ils sont portés adéquatement.

Les masques officiels, homologués par la NIOSH, sont conçus pour assurer une bonne adhérence faciale et réduire le risque d’inhalation de particules et d’aérosols nocifs qui sont en suspension dans l’air.

La désignation «N95» signifie quant à elle que le masque bloque au moins 95 % des très fines particules d’essai, comme les pathogènes. Celui-ci peut seulement être fabriqué ou importé au Canada par des entreprises titulaires d’une licence d’établissement pour les instruments médicaux.

Reconnaître un masque officiel

Pour reconnaître un masque N95, il est conseillé d’examiner l’emballage du produit pour s’assurer qu’il porte les détails appropriés et exigés par le NIOSH. Ces renseignements comprennent le numéro d’approbation de TC (essais et certification), nom du fabricant, le nom/logo du NIOSH, numéro de modèle et efficacité du filtre (N95).

Il faut aussi vérifier le marquage du produit, comme le nom du fabricant, pour voir s’il y a des signes évidents de contrefaçon du produit, tels qu’une orthographe incorrecte.

Toute personne au courant d’une publicité ou vente frauduleuse de produits non autorisés est invitée à transmettre l’information aux autorités en cliquant ICI. (N.P.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page