Connectez-vous à nous

Saison réussie pour Patrick Michaud

lidl opening times today

Autres

Saison réussie pour Patrick Michaud

Le pilote automobile lavallois Patrick Michaud a terminé au troisième rang du classement général de la série Super Production Challenge.

«Je suis très satisfait de mes performances, mentionne-t-il. Malgré quelques imprévus, j’ai obtenu au moins un podium à chaque weekend de course.»

Le résident de Sainte-Rose a été surclassé dès la première épreuve de la saison. En effet, les organisateurs ont jugé que sa voiture était trop performante pour sa catégorie, et ce, même si elle respectait tous les critères de sélection.

Il s’est donc retrouvé dans une catégorie où les autres voitures étaient plus puissantes que la sienne. «Je ne m’étais pas préparé pour cette classe, poursuit-il. J’avais conservé la même voiture que l’an passé, mais elle n’était pas adéquate pour ce niveau.»

Malgré tout, il a su tirer son épingle du jeu en récoltant 906 points au cours des 12 épreuves du calendrier. Le Lavallois a obtenu 6 podiums, dont 3 deuxièmes places. Il a également fait preuve de constance, ayant terminé à 11 reprises au sein du top 5.

Résultats inattendus

Patrick Michaud considère que le podium obtenu lors de la troisième épreuve du Grand Prix de Trois-Rivières est l’un des faits marquants de sa saison.

«J’ai eu un problème de freins à la première course et j’ai terminé cinquième à l’étape suivante. On peut donc dire que ma troisième place était un résultat inattendu. J’avais l’impression de vivre un rêve. Cette course est très médiatisée et parmi les plus importantes au Québec!»

Le pilote est aussi très fier d’avoir eu la chance de partager le podium avec Yves Bédard et Jacques Gravel, deux anciens collègues et amis de longue date, lors de la troisième épreuve de la saison à Shannonville.

Préparation

Sachant qu’il sera de retour au sein de la même catégorie, le pilote de 35 ans entreprend déjà les préparatifs en vue de la prochaine saison. «J’ai déjà commencé à travailler sur la voiture pour qu’elle soit plus aérodynamique.»

Il souhaite également continuer de performer au sein du Super Production Challenge.

«Je n’ai pas d’objectif fixe, assure-t-il. Certains pilotes d’expérience ont des grosses équipes, tandis que je dois tout faire par moi-même. C’est déjà exceptionnel de rouler couramment au sein du top 5.»

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Autres

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page