Connectez-vous à nous
Les artistes Renée Lavaillante et Janie Julien-Fort donnent le coup d’envoi à la saison d’arts visuels à la salle Alfred-Pellan et la Maison des arts. Oeuvre représentée: "Tout, cependant, intéresse ses yeux, no 1", Collection du Musée de Lachine, Ville de Montréal (Photo gracieuseté - Jean-Michael Seminaro)

Culture

Saison de retrouvailles à la salle Alfred-Pellan

La nouvelle saison de la salle Alfred-Pellan démarre avec Ruses, une exposition d’une soixantaine de dessins de l’artiste Renée Lavaillante.

Ces œuvres, qui retracent le caractère soutenu d’une démarche élaborée sous le signe d’une contestation des conventions, seront à la Maison des arts jusqu’au dimanche 31 octobre.

Lavaillante cherche à rebrousse-poil, dans les marges, à contourner les attentes et à ruser. Jouant du noir et du blanc et de tous les gris en broussaille sur le papier, elle avance dans les écarts et suit de nouvelles pistes mettant en tension traits, taches et matière.

Au foyer du théâtre des Muses, Janie Julien-Fort présente quant à elle Les paysages éphémères, une série de photographies qui utilisent la solarigraphie. Cette technique consiste à faire passer la lumière du soleil par un minuscule trou d’aiguille pour laisser une empreinte sur un papier photosensible après un temps d’exposition de plusieurs mois.

Mesures sanitaires

Mentionnons que les institutions muséales ne sont pas assujetties à l’application du passeport vaccinal. Toutefois, le port du masque ou du couvre-visage couvrant le nez et la bouche est obligatoire.

De plus, les mesures sanitaires suivantes demeurent requises: lavage des mains; distanciation physique de deux (2) mètres); le report d’une visite si l’on présente des symptômes. Également, le nombre de visiteurs est limité en salle.

La suite

Notons parmi les expositions à venir, celles d’Adam Basanta (Futurs possibles) et de Mathieu Lévesque (Les vases communicants), du 23 novembre au 6 février prochains, le premier combinant sculpture, technologie et matière biologique; alors que le second joue avec les composantes physiques et optiques du tableau dans sa peinture.

Au printemps et à L’été 2022, la salle Alfred-Pellan recevra ensuite la visite des artistes Bernard R. Pitt, Ito Laïla Le François et Manon Labrecque.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page