Connectez-vous à nous

Retour raté de Steve Bossé au «House of pain»

Hockey

Retour raté de Steve Bossé au «House of pain»

HOCKEY. Le 5 décembre, la direction des Prédateurs de Laval avait annoncé en grand le retour de Steve Bossé pour le match de dimanche au «House of pain». Malheureusement, les River Kings de Cornwall ne se sont pas présentés au Colisée de Laval.

Commentaires

Les dirigeants de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) ont donc dû reporter la partie à une date ultérieure. Une réunion entre la Ligue et les gouverneurs était d’ailleurs prévue lundi soir, alors que le dossier des River Kings devait être discuté.

«Aucun autre commentaire ne sera émis en regard du présent dossier», pouvait-on lire dans un court communiqué émis par Denis Boisvert, responsable des communications de la LNAH.

«C’est un dur coup pour la Ligue. Les joueurs n’auraient pas été payés depuis deux semaines. Ça fait mal aux partenaires. Nous sommes aussi très déçus pour nos partisans, car il s’agissait du retour de Bossé», mentionne le responsable des communications des Prédateurs, Jean-Marc Émond.

D’éteigneur à allumeur

L’homme fort Steve Bossé devait effectuer un retour au jeu après une absence de cinq ans. Lors de la conférence de presse, il était cependant absent, lui qui devait combattre un incendie avec ses collègues pompiers à Saint-Jean-sur-Richelieu.

Ironie du sort, celui qui éteint les feux dans la vie de tous les jours sera le même gars à qui on va demander d’en allumer sur les surfaces glacées.

«Je connais mon rôle. Je suis là pour donner un spectacle. Et je vais en donner un», a promis Bossé lorsque joint par le Courrier Laval.

Depuis la signature de son contrat, Steve a participé à toutes les pratiques dans le but de se familiariser davantage avec le jeu des Prédateurs et garder aussi la forme.

«Je devais retrouver mon équilibre sur patins. Je suis maintenant prêt à jouer. J’avais besoin de trois semaines pour retrouver cet aplomb sur patins», admet Bossé.

L’homme fort devrait participer à une dizaine de parties d’ici la fin du calendrier régulier. «En raison de mon travail de pompier et de ma «business», mon horaire est très chargé», précise le robuste défenseur.

Respect

«Steve n’a pas besoin de présentation. Il va apporter plus de respect. Il ne comptera pas 30 buts. Ce n’est pas lui qui va nous faire gagner, mais il apportera de la confiance à certains coéquipiers», affirme le directeur général, Lucien Paquette.

«Ce genre de joueur attire les foules. Certains rivaux vont se tenir plus tranquilles. Parions que certains y penseront deux fois avant d’abuser de nos joueurs», ajoute-t-il.

Nombreux combats

De 2003 à 2009, le robuste défenseur a jeté les gants à 221 reprises, gagné plus d’un duel sur 2 et cumulé plus de 1000 minutes de punition en 150 parties. Il a endossé l’uniforme des Dragons de Verdun, du Summum Chiefs de Saint-Jean-sur-Richelieu et du 98.3 FM de Saguenay.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page