Connectez-vous à nous

Rendement record chez Couche-Tard

lidl opening times today

Actualités

Rendement record chez Couche-Tard

AFFAIRES. Alimentation Couche-Tard a dévoilé, le 28 novembre, un bénéfice net record de 435,3 M$ pour son deuxième trimestre terminé le 15 octobre 2017.

Commentaires

«La contribution positive du réseau de CST nouvellement acquis est particulièrement remarquable et a permis de soutenir la forte hausse de près de 38 % de notre bénéfice net par action ajusté», a déclaré par voie de communiqué le président et chef de la direction, Brian Hannasch.
Le réseau CST Brands auquel il réfère est cette chaîne de dépanneurs regroupant 2000 points de vente à travers le sud-ouest des États-Unis acquise par la multinationale lavalloise au coût de 4,4 milliards de dollars américains.
Pour le grand patron de Couche-Tard, le rendement global est d’autant plus impressionnant considérant «la faiblesse persistante du secteur en général» et «les ouragans Harvey et Irma» qui ont frappé au cours du dernier trimestre pas moins de 1300 magasins au Texas et en Floride.
Intégration
Toujours selon M. Hannasch, l’intégration du réseau de CST se déroule à merveille.
«Sur le plan des synergies, au terme de quatre mois seulement, le niveau annuel de réduction de coûts s’établissait à 84 M$», indique-t-il, précisant que la cible initiale fixée entre 150 à 200 M$ de réductions devrait être atteinte en trois ans.
Par ailleurs, il prévoit que l’acquisition de la bannière Holiday Stationstores se clôturera au troisième trimestre de l’exercice 2018. «Au cours des prochaines semaines, nous continuerons à évaluer l’entreprise et à planifier le processus d’intégration, qui s’amorcera dès la clôture de la transaction», a-t-il fait valoir.

«La contribution positive du réseau de CST nouvellement acquis est particulièrement remarquable et a permis de soutenir la forte hausse de près de 38 % de notre bénéfice net par action ajusté», a déclaré par voie de communiqué le président et chef de la direction, Brian Hannasch.
Le réseau CST Brands auquel il réfère est cette chaîne de dépanneurs regroupant 2000 points de vente à travers le sud-ouest des États-Unis acquise par la multinationale lavalloise au coût de 4,4 milliards de dollars américains.
Pour le grand patron de Couche-Tard, le rendement global est d’autant plus impressionnant considérant «la faiblesse persistante du secteur en général» et «les ouragans Harvey et Irma» qui ont frappé au cours du dernier trimestre pas moins de 1300 magasins au Texas et en Floride.
Intégration
Toujours selon M. Hannasch, l’intégration du réseau de CST se déroule à merveille.
«Sur le plan des synergies, au terme de quatre mois seulement, le niveau annuel de réduction de coûts s’établissait à 84 M$», indique-t-il, précisant que la cible initiale fixée entre 150 à 200 M$ de réductions devrait être atteinte en trois ans.
Par ailleurs, il prévoit que l’acquisition de la bannière Holiday Stationstores se clôturera au troisième trimestre de l’exercice 2018. «Au cours des prochaines semaines, nous continuerons à évaluer l’entreprise et à planifier le processus d’intégration, qui s’amorcera dès la clôture de la transaction», a-t-il fait valoir.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page