Connectez-vous à nous

Réal Béland: plus personnel et diversifié que jamais

Culture

Réal Béland: plus personnel et diversifié que jamais

Dans Une autre planète, Réal Béland se fait plus intime tout en restant fidèle à la galerie de personnages déjantés qui ont fait sa popularité, leur donnant de nouvelles vies aussi loufoques dans un univers visuel des plus spectaculaires mis au point par Moment Factory.

Commentaires

Du King des ados, qui s’improvise maladroitement agent immobilier, à un hypnotiseur au calibre discutable, de Monsieur Latreille et ses coups du téléphone à sa chronique Le sexe est dans l’enveloppe, où les problèmes masculins ne manquent pas d’être mis de l’avant pour le plus grand plaisir des dames, Réal Béland promet un rythme effréné de numéros originaux et de rires assurés.

«C’est le meilleur de mes trois shows, lance l’humoriste sans détour. Je suis plus à l’aise dans le stand-up, mes personnages ont évolué et nous avons mis le paquet avec Moment Factory pour avoir un visuel très présent et de qualité.»

Une vidéo sert notamment d’introduction à chacun des personnages, ainsi qu’à l’artiste lui-même avant leur apparition. On connaît d’ailleurs la passion de Réal Béland pour la réalisation de films et capsules humoristiques.

Ouverture

L’humoriste débute par un numéro de stand-up d’une quarantaine de minutes. Après s’être moqué des nostalgiques du monde entier, l’homme s’est fait rattraper par la quarantaine.

«Malgré moi, je me suis mis à m’acheter les vieux films de Pierre Richard, les Panthère rose, à manger des cannes de Chef Boyardee, en écoutant du Uzeb, Level 42 et Duran Duran, raconte-t-il. J’ai montré Passe-Partout à mes enfants et me suis retenu de collectionner les Goldorak.»

Au fil des blagues, le père de 3 filles, âgées entre 7 et 19 ans, parle de ses efforts de discipline au succès mitigé. Il aborde aussi la religion, révélant qu’il est croyant en une force supérieure, mais non religieuse.

«Les religions sont des béquilles, dit-il. Je crois en Dieu. Ça prend juste lui pour avoir créé les maladies bizarres dont je parle.»

Interactivité

Plus tard en cours de soirée, Réal Béland renoue avec l’interactivité de ses deux spectacles précédents. D’abord, les gens pourront avoir recours à leur téléphone intelligent pour suggérer des victimes à Monsieur Latreille ou confier un problème à la sexologue de service.

«Ça me rend la tâche plus facile, ce qui permet d’arriver à un meilleur résultat, observe-t-il. Stéphane Lefèvre et moi profitons de l’entracte pour sélectionner les meilleurs candidats dans ce qui nous a été soumis comme noms de victimes.»

D’autres numéros n’ont pas manqué de retenir l’attention, dont un rave en compagnie d’Eddy Savoie, propriétaire des Résidences Soleil, et un tour de force à la Gregory Charles, où Réal Béland prend le micro pour interpréter les demandes spéciales du public quant aux thèmes musicaux des émissions télé de leur jeunesse.

«Je me laisse 3 chances, précise l’artiste de 43 ans. Je pense vraiment connaître à peu près tout ce qui a été diffusé à la télé chez nous.»

Réal Béland présente son spectacle «Une autre planète» le jeudi 12 février, au Théâtre Marcellin-Champagnat (1275, avenue du Collège). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page