Connectez-vous à nous

Rapport annuel d’accessibilité au CISSS

Actualités

Rapport annuel d’accessibilité au CISSS

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval a souhaité souligner l’importance d’accroître l’accessibilité des gens invalides lors de la 27e Journée internationale des personnes handicapées, autour du thème Autonomiser les personnes handicapées et assurer la participation et l’égalité, le 3 décembre.

Le CISSS de Laval a mis en place un comité ayant déposé son premier Plan d’action à la période 2016-2018, voué à améliorer les soins et services à l’égard des personnes handicapées. Composé de représentants de plusieurs directions et d’un employé ayant des limitations physiques du CISSS et du Regroupement des organismes de promotion de personnes handicapées de Laval (ROPPHL),cette table de concertation a dévoilé son bilan annuel.

«En travaillant en collaboration avec le Regroupement ROPPHL et différents organismes de notre région, le CISSS de Laval garde en tête l’importance d’effectuer des transformations durables qui facilitent l’accès à nos soins et services et améliorent la sécurité de nos usagers», a noté Patricia Piché, coordonnatrice des soins, services et programmes de deuxième ligne en déficience physique au CISSS de Laval, via communiqué.

Réalisations

Parmi les nombreux projets détaillés dans ce document, notons la réorganisation des places de stationnement à l’Hôpital juif de réadaptation et l’abaissement de la borne de paiement du stationnement au Service des aides techniques.

Également, l’Association des personnes vivant avec une surdité de Laval a prêté main forte dans la révision de la politique sur l’accès aux services d’interprète pour les personnes ayant une incapacité auditive.

Deux équipes ont été créées: une en soutien à domicile dédiée aux ressources résidentielles en déficience intellectuelle et trouble du spectre de l’autisme, l’autre en planification précoce des congés pour la clientèle ayant subi un accident vasculaire cérébral.

Portrait

À Laval, près de 10 % de la population lavalloise âgée de 15 ans et plus présente une incapacité. Les plus répandues sont liées à la douleur (6,4 %) et la mobilité (5,2 %).

Si l’on pense souvent aux personnes qui se déplacent en fauteuil roulant pour illustrer une personne handicapée, on oublie parfois qu’il existe aussi des incapacités liées à l’audition, la vision, la mémoire, l’agilité et la parole.

Les personnes qui ont une déficience intellectuelle et celles qui ont un trouble du spectre de l’autisme peuvent aussi se retrouver en situation de handicap. (A.G.D.)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page