Connectez-vous à nous

Projet d’entrée de ville du pont Viau: c’est parti

lidl opening times today

Actualités

Projet d’entrée de ville du pont Viau: c’est parti

Le conseil municipal a entériné hier deux résolutions ouvrant la voie à ce projet de grand parc à l’entrée de ville du pont Viau dont on parle depuis des années.

D’abord, l’octroi d’un contrat avoisinant les 800 000 $ pour des services professionnels en architecture de paysage et en ingénierie en vue des travaux d’aménagement et de réhabilitation des rues aux abords du pont.

Confié à la firme FNX-Innov inc., le mandat qui s’échelonnera sur une période de cinq ans implique des études préparatoires, plans et devis ainsi que des services à fournir durant la construction.

Expropriation à 1,4 M$

La seconde résolution concerne l’acquisition du bâtiment rouge situé au 1, rue de Nevers, tout juste à l’entrée du pont, côté est.

Cet immeuble faisait l’objet d’un avis d’expropriation depuis trois ans. L’indemnité définitive a été fixée à 1,4 M$. Cela représente 300 000 $ de plus que l’indemnité provisionnelle déjà versée à la suite d’une décision rendue, l’été dernier, par le Tribunal administratif du Québec.

Négociée par le Bureau des transactions et des investissements immobiliers et le Service des affaires juridiques, cette entente finale découle d’une offre de règlement d’abord initiée par la partie expropriée. Le montant convenu compensera la propriétaire, Mme Barbara Meredith, et l’occupant, Sauna Pont-Viau.

«L’acquisition du bâtiment sur la rue de Nevers afin de convertir cet espace en parc était très attendue par les résidents du secteur et nous sommes heureux d’en être enfin arrivés à une entente», a indiqué Stéphane Boyer, membre du comité exécutif et conseiller municipal de Duvernay-Pont-Viau.

Exproprié au coût de 1,4 M$, ce bâtiment à l’entrée du pont Viau sera rasé à la faveur d’un parc municipal dans la foulée de la revitalisation du secteur Cartier. (Photo Google Map)

Projet

Ce projet d’entrée de ville constitue une composante majeure de la revitalisation du secteur de la station de métro Cartier, voire le premier jalon d’une démarche pour laquelle le programme triennal d’immobilisations 2020-2022 prévoit un budget de 18,6 M$.

Les travaux couvriront un secteur allant de la rue du pont Viau à la tête du pont, au sud, puis du boulevard Talbot, à l’ouest, à la rue Saint-Eusèbe, à l’est.

Ils comprennent également le réaménagement complet des emprises publiques du réseau routier, le remplacement des infrastructures souterraines, l’aménagement d’espaces verts de part et d’autre du pont ainsi que le réaménagement d’une partie des berges du Père-Dalmas et Délia-Tétreault.

«Le parc d’entrée de ville deviendra un endroit parfait pour la détente, la promenade et la contemplation, précise la Ville. Une plaine gazonnée pour des loisirs libres et des petites places publiques pour créer des lieux de rencontre et des points d’observation de la rivière agrémenteront le parcours des usagers.»

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page