Connectez-vous à nous

Projet de navette gratuite à l’année sous étude

Actualités

Projet de navette gratuite à l’année sous étude

CENTRE-VILLE. L’administration Demers planche actuellement sur un projet de transport collectif qui permettrait d’assurer une plus grande fluidité dans un centre-ville traversé par une autoroute.

Commentaires

Pas question ici de ressusciter le projet de téléphérique de 80 M$ qui avait été dévoilé en 2011 avant d’être largué l’année suivante par la Société de transport de Laval (STL).

Ligne 360 à l’année

«On parle d’une navette gratuite avec des départs aux 10 à 15 minutes pour encourager le transport en commun et l’économie dans les commerces du centre-ville», explique le président du conseil d’administration de la STL, David DeCotis.

En clair, on est à évaluer la possibilité d’étendre à 365 jours par année le service de la ligne 360 actuellement offert par la STL les week-ends et, exceptionnellement, sur une base quotidienne durant la période estivale.

À cet égard, une étude de préfaisabilité a déjà été confiée à la firme Lemay Stratégies, qui se spécialise en planification et opérationnalisation d’aménagements et d’équipements dans les domaines du tourisme, de la culture et des sports et loisirs.

Quant au coût du mandat et son échéancier, on était toujours en attente d’un retour de la Ville au moment de mettre en ligne.

On cible 2020 pour la mise en service quotidienne de cette navette qui bouclerait un circuit de 10 kilomètres en 25 minutes.

Enjeu

L’objectif est d’améliorer la connectivité entre les différents secteurs d’un centre-ville qui se déploie de part et d’autre de l’autoroute des Laurentides.

Le défi sera, par exemple, de permettre aux usagers de la Place Bell, des salles de spectacles et des maisons d’enseignement, concentrées dans le quadrilatère Montmorency-Concorde, d’accéder facilement et rapidement au site récréo-touristique du Centropolis et, entre autres, à ses nombreux restaurants.

Ce service de navette est d’autant indiqué que le quadrilatère s’apprête à accueillir à un jet de pierre de la station de métro Montmorency un mégacomplexe immobilier. Évalué à un demi-milliard de dollars, ce développement abriterait, à terme, pas moins de 3500 travailleurs.

Autres dossiers

Outre ce projet porté par la STL, trois autres dossiers ont alimenté les discussions lors d’une rencontre du comité centre-ville, le 23 février.

Tourisme Laval y a présenté sa vision de développement touristique et des projets porteurs pour en accroître l’attractivité.

Quant à Innovitech, la firme d’experts en innovation a fait la promotion du concept de quartier-campus dans le secteur Montmorency comme levier prometteur.

Enfin, la Ville a exposé les grandes orientations prévues au schéma d’aménagement actuellement en révision, à savoir d’affirmer la vocation multifonctionnelle du centre-ville, optimiser le pôle multimodal de la station de métro et terminus Montmorency, assurer une meilleure gestion de l’utilisation du sol et améliorer la connectivité au sein de ce tissu urbain.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page