Connectez-vous à nous

Projet de 250 M$ pour le moins attendu

Actualités

Projet de 250 M$ pour le moins attendu

HABITATION. Les unités du luxueux projet résidentiel qui s’implantera sur les rives de la rivière des Prairies, dans le quartier Sainte-Dorothée, se vendent comme des petits pains chauds.

Commentaires

Quarante pour cent (40 %) des 70 unités de la phase 1 ont trouvé preneur dès la première journée d’ouverture du bureau des ventes, le 12 avril. C’est du moins ce qu’affirme le promoteur du complexe Aquablu, John Garabedian.

De ce nombre, un penthouse au sommet de la tour de 12 étages, vendu au coût de 3 M$.

«Des clients ont acheté deux unités sur le même étage dans le but de doubler la superficie habitable», explique le président du Groupe Garabedian Lifestyle.

Tous les nouveaux acquéreurs ont versé un acompte de 5 % de la valeur de leur future propriété et se sont engagés à débourser le même montant dans un mois, six mois et un an.

Printemps 2016

La mise en chantier de la tour de 12 étages et des 6 maisons riveraines n’est toutefois prévue que vers la fin de 2014, indique M. Garabedian, qui devra préalablement procéder à la construction d’un pont à 2 voies dans le prolongement de la rue Étienne-Lavoie pour accéder au site.

La première de trois phases sera livrée au printemps 2016, alors qu’on prévoit compléter le projet pour 2018.

Au final, ce complexe immobilier évalué à 250 M$ sera composé de 3 tours de 12 étages et de maisons de ville reliées entre elles par un basilaire, le tout attenant à un parc public de 30 000 pieds carrés. Un pont piétonnier donnera également accès au site, lequel sera ceinturé d’un sentier et d’une piste cyclable.

Par ailleurs, le promoteur annonce l’aménagement d’une marina, dont les installations à venir décupleront la capacité du quai actuellement en place, qui peut accueillir une dizaine d’embarcations.

Localisé à l’ouest de l’autoroute 13, le projet Aquablu avoisine le Domaine des Berges, un développement résidentiel dont le principal promoteur depuis 2010 est John Garabedian.

Enfin, ce dernier dit avoir investi pas moins de 1,5 M$ dans la construction du bureau des ventes lié à son nouveau projet, au 108, chemin du Bord-de-l’Eau, où un modèle en copropriété de 1600 pieds carrés a notamment été reconstitué.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page