Connectez-vous à nous

Programme d’aide à l’intégration en emploi dans les TIC

Actualités

Programme d’aide à l’intégration en emploi dans les TIC

FORMATION. Une aide financière est consentie aux employeurs désireux d’investir dans la mise à niveau des compétences de travailleurs formés à l’étranger en technologies de l’information et des communications (TIC).

Commentaires

Financé à la hauteur de 1,2 M$ sur deux ans, par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT), le programme IntégraTIon Québec vise à répondre à la pénurie de main-d’œuvre dont souffre ce secteur de la nouvelle économie, notamment en s’attaquant au problème de déclassement professionnel que vivent plusieurs immigrants.

Excellent taux de rétention

Implanté il y a trois ans sur l’île de Montréal, ce programme de formation subventionnée s’étend aujourd’hui à une douzaine de régions du Québec, s’est réjouie la présidente de TECHNOCompétences, Marie-Carmen Velasco, lors de son lancement à Laval, le 16 juin.

Son vis-à-vis au Regroupement québécois des organismes pour le développement de l’employabilité (RQuODE), l’organisme promoteur du projet, Martin Petrarca a salué pour sa part «la participation des entreprises québécoises, le soutien des organismes en employabilité et la collaboration des comités sectoriels de main-d’œuvre» en TIC, ajoutant que tous y gagneront autant que les personnes immigrantes visées par ce programme.

Le taux de rétention en entreprise des employés formés en 2011 et 2012 se chiffre à 86 %, mentionne Martine Lafrance, gestionnaire de projets à TECHNOCompétences, le CSMO en matière de technologies de l’information et des communications.

Quant à ceux qui ont quitté en cours de route, plusieurs ont pu retrouver un emploi lié à leur domaine de spécialisation, grâce notamment à l’acquisition et la mise à niveau de leurs compétences, précise-t-elle.

Partie prenante de ce programme, les organismes en développement de l’employabilité complètent l’offre en accompagnant les employeurs participants dans la gestion de la diversité culturelle en entreprise. À Laval, Perspective Carrière mettra son expertise au profit d’une meilleure intégration du personnel issu de l’immigration.

Soulignons en terminant que le taux de chômage des nouveaux arrivants s’élevait en 2011 à 20 %, soit plus du double de celui de l’ensemble de la population québécoise.

Critères d’éligibilité

Pour être éligibles à ce programme de subvention, les employeurs doivent offrir un poste à temps plein et permanent dans le secteur des TIC.

Quant aux critères d’éligibilité visant les employés, ceux-ci doivent avoir immigré au Canada depuis moins de 5 ans, détenir un permis de travail valide ou être résident permanent, avoir une formation en TIC acquise à l’étranger et occuper un poste en TIC à temps plein et permanent au sein de l’entreprise depuis moins de 6 mois.

Quelques chiffres

Voici en un coup d’œil quelques chiffres, dont les remboursements auxquels peuvent avoir droit les entreprises subventionnées dans le cadre du programme IntégraTIon Québec:

8000 $

Montant maximal remboursé par employé inscrit à des activités de formation.

24 000 $

Montant annuel maximal accordé à une entreprise en remboursement de formation continue, incluant le coût des formations et le salaire du participant (limite de trois employés).

18 $

Tarif horaire maximal remboursé par employé durant ses heures de formation.

100

Objectif minimal de professionnels immigrants que le programme IntégraTIon Québec entend former durant les deux prochaines années.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page