Connectez-vous à nous

Procédure de construction non respectée à l’école Pépin 

Actualités

Procédure de construction non respectée à l’école Pépin 

Des travaux liés à l’aménagement de paniers de basket-ball et filets de soccer sur le terrain de l’école primaire Pépin, située sur la rue Esther dans Sainte-Rose, ont mis en péril la sécurité des écoliers, le 5 septembre. 

L’entrepreneur en charge de l’installation ne s’est pas soumis aux normes de la Commission scolaire de Laval (CSDL), alors que des outils et des matériaux traînaient dans la cour d’école où des enfants y jouaient.  

Outré de constater la non-sécurité des lieux, un témoin de la scène a dénoncé la chose au Courrier Laval. 

À la Commission scolaire, on s’est fait rassurant, affirmant qu’aucun incident n’avait été rapporté et qu’on avait corrigé la situation. 

«Nous avons une procédure vraiment stricte lors des travaux de constructions et rénovations, a indiqué la conseillère en communication, Annie Goyette. Il y a eu une faille de la procédure.» 

Impossible de savoir pour l’instant si l’entrepreneur avait des antécédents en pareille matière avec la Commission scolaire de Laval et s’il sera sanctionné. 

Des pelles traînaient sur le sol en plein milieu de la cours. (Photo gracieuseté)

Rappel général 

Une rencontre avec tous les directeurs des établissements primaires était déjà prévue au cours de la prochaine semaine. La direction de la CSDL va profiter de l’occasion pour leur rappeler les normes et procédures à suivre. 

Quant à l’installation des paniers de basket et filets de soccer, elle sera finalisée en dehors des heures de cours comme il était prévu initialement.

Commentaires

Journaliste aux sports et à l'éducation, nstgermain@2m.media , 450-667-4360 poste : 3530

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page