Connectez-vous à nous

Prix national pour les sushis de Thomas Macedo-Raby

lidl opening times today

Actualités

Prix national pour les sushis de Thomas Macedo-Raby

HONNEUR. Le jeune Lavallois de 11 ans Thomas Macedo-Raby s’est illustré au concours national Le Défi des p’tits chefs, alors que ses sushis en pot feront partie d’un livre de recettes lancé plus tard cet automne à l’échelle du Canada tout entier.

Commentaires

L’élève de l’école Le Baluchon fait ainsi partie des 26 chefs en herbe qui ont été honorés lors d’un gala tenu dans la capitale nationale, le 22 octobre, en présence de personnalités publiques dont la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

«C’était ma première fois dans un hôtel de luxe, raconte Thomas Macedo-Raby. J’étais fier et impressionné de voir que le jury a trouvé mon idée originale et santé. Ça m’encourage à continuer dans la cuisine.»

«Depuis toujours, Thomas s’implique beaucoup quand vient le temps de préparer les repas, de continuer Roxanna Mecedo, sa mère. La nourriture saine est très importante dans notre famille et Thomas a toujours aimé essayer de nouvelles choses et nous amener des déjeuners surprises au lit.»

Hasard gagnant

Un soir d’avril, ce jeune gourmet a voulu créer son repas préféré avant de se rendre à sa réunion de scouts.

«Je raffole des sushis! s’exclame-t-il. Mais là, ça tombait tout le temps sans jamais tenir en place. Je suis allé chercher un pot Masson et j’ai déposé les algues au fond, puis le riz collant, les avocats, le concombre, les carottes, le thon, les œufs de saumon et la sauce soya. De fait, on peut mettre tout ce qu’on veut et ça se transporte bien.»

Des ingrédients spéciaux tels quelques gouttes de sirop d’érable et des graines de sésame noir complètent ce «sushi sans souci en pot» que Thomas adore manger avec les baguettes traditionnelles.

C’est sa mère qui a inscrit la recette après avoir appris l’existence du concours pancanadien via les réseaux sociaux.

La surprise a été vive quand l’appel de Repaires jeunesse du Canada a confirmé la victoire. Cet organisme a mis sur pied le programme pilote Défi des p’tits chefs pour les enfants de 7 à 12 ans afin de favoriser le maintien de saines habitudes de vie et outiller les familles désirant planifier, préparer et cuisiner des repas et collations santé.

Les 26 meilleures recettes retenues l’ont été parmi les centaines reçues dans le cadre de cette initiative dont bénéficieront 1500 enfants.

Malgré son succès, Thomas Macedo-Raby ne rêve pas d’une carrière de chef gastronomique. Il a d’autres objectifs.

«J’aimerais devenir acteur et bédéiste, de confier le jeune citoyen de Laval-des-Rapides. J’adore les arts plastiques, particulièrement le dessin, et je viens d’être admis dans une agence de casting.»

L’élève de l’école Le Baluchon fait ainsi partie des 26 chefs en herbe qui ont été honorés lors d’un gala tenu dans la capitale nationale, le 22 octobre, en présence de personnalités publiques dont la ministre fédérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor.

«C’était ma première fois dans un hôtel de luxe, raconte Thomas Macedo-Raby. J’étais fier et impressionné de voir que le jury a trouvé mon idée originale et santé. Ça m’encourage à continuer dans la cuisine.»

«Depuis toujours, Thomas s’implique beaucoup quand vient le temps de préparer les repas, de continuer Roxanna Mecedo, sa mère. La nourriture saine est très importante dans notre famille et Thomas a toujours aimé essayer de nouvelles choses et nous amener des déjeuners surprises au lit.»

Hasard gagnant

Un soir d’avril, ce jeune gourmet a voulu créer son repas préféré avant de se rendre à sa réunion de scouts.

«Je raffole des sushis! s’exclame-t-il. Mais là, ça tombait tout le temps sans jamais tenir en place. Je suis allé chercher un pot Masson et j’ai déposé les algues au fond, puis le riz collant, les avocats, le concombre, les carottes, le thon, les œufs de saumon et la sauce soya. De fait, on peut mettre tout ce qu’on veut et ça se transporte bien.»

Des ingrédients spéciaux tels quelques gouttes de sirop d’érable et des graines de sésame noir complètent ce «sushi sans souci en pot» que Thomas adore manger avec les baguettes traditionnelles.

C’est sa mère qui a inscrit la recette après avoir appris l’existence du concours pancanadien via les réseaux sociaux.

La surprise a été vive quand l’appel de Repaires jeunesse du Canada a confirmé la victoire. Cet organisme a mis sur pied le programme pilote Défi des p’tits chefs pour les enfants de 7 à 12 ans afin de favoriser le maintien de saines habitudes de vie et outiller les familles désirant planifier, préparer et cuisiner des repas et collations santé.

Les 26 meilleures recettes retenues l’ont été parmi les centaines reçues dans le cadre de cette initiative dont bénéficieront 1500 enfants.

Malgré son succès, Thomas Macedo-Raby ne rêve pas d’une carrière de chef gastronomique. Il a d’autres objectifs.

«J’aimerais devenir acteur et bédéiste, de confier le jeune citoyen de Laval-des-Rapides. J’adore les arts plastiques, particulièrement le dessin, et je viens d’être admis dans une agence de casting.»

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page