Connectez-vous à nous

Près de 9 M$ de plus en santé

Actualités

Près de 9 M$ de plus en santé

QUÉBEC. Pour corriger les iniquités interrégionales en santé, le gouvernement québécois annonçait la semaine dernière un financement supplémentaire de 8 843 600 $ pour la région de Laval.

Commentaires

Cette somme servira à améliorer les services de première ligne ainsi que les services spécialisés offerts par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

L’organisme «analyse actuellement les besoins des différents programmes afin d’identifier ceux qui devraient être privilégiés et d’ainsi leur assurer un financement adéquat», fait valoir le porte-parole du CISSSL, Pierre-Yves Séguin.

Le montant octroyé représente 1,1 % du budget de 807 M$ dont disposait au dernier exercice financier l’agence gouvernementale régionale.

«Avec un tel investissement, notre gouvernement atteint l’objectif visé d’assurer une fois pour toutes l’équité interrégionale dans l’octroi des budgets aux établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec», a déclaré par voie de communiqué le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

Les quelque 9 M$ versés au CISSS de Laval proviennent de l’enveloppe de 300 M$ dégagée dans le dernier budget provincial et dédiée au secteur de la santé.

Mauricie-Centre-du-Québec, Estrie, Outaouais, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, les Laurentides et Montérégie sont les sept autres régions sociosanitaires à profite de cette mise à niveau en fonction de la taille de la population et des besoins de celle-ci.

La ministre régionale Francine Charbonneau n’a pas manqué l’occasion de souligner que cette injection de fonds «viendra éliminer l’écart qui subsistait, notamment en raison de la croissance démographique» inégale observée dans plusieurs régions dont Laval.

Cette somme servira à améliorer les services de première ligne ainsi que les services spécialisés offerts par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval.

L’organisme «analyse actuellement les besoins des différents programmes afin d’identifier ceux qui devraient être privilégiés et d’ainsi leur assurer un financement adéquat», fait valoir le porte-parole du CISSSL, Pierre-Yves Séguin.

Le montant octroyé représente 1,1 % du budget de 807 M$ dont disposait au dernier exercice financier l’agence gouvernementale régionale.

«Avec un tel investissement, notre gouvernement atteint l’objectif visé d’assurer une fois pour toutes l’équité interrégionale dans l’octroi des budgets aux établissements du réseau de la santé et des services sociaux du Québec», a déclaré par voie de communiqué le ministre de la Santé Gaétan Barrette.

Les quelque 9 M$ versés au CISSS de Laval proviennent de l’enveloppe de 300 M$ dégagée dans le dernier budget provincial et dédiée au secteur de la santé.

Mauricie-Centre-du-Québec, Estrie, Outaouais, Chaudière-Appalaches, Lanaudière, les Laurentides et Montérégie sont les sept autres régions sociosanitaires à profite de cette mise à niveau en fonction de la taille de la population et des besoins de celle-ci.

La ministre régionale Francine Charbonneau n’a pas manqué l’occasion de souligner que cette injection de fonds «viendra éliminer l’écart qui subsistait, notamment en raison de la croissance démographique» inégale observée dans plusieurs régions dont Laval.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page