Connectez-vous à nous

Près de 70 000 $ pour le Défi têtes rasées

Actualités

Près de 70 000 $ pour le Défi têtes rasées

LEUCAN. Une soixantaine de personnes se sont succédées sur les chaises du coiffeur, le 7 mai, lors de la première édition du Défi têtes rasées tenue au Centre Laval.

Commentaires

Ces généreux participants ont ainsi amassé très exactement 67 451,65 $ au profit de Leucan Montréal-Laval, doublant l’objectif visé.

Histoire touchante

Natif du quartier Champfleury, Marc-André Dupuis a recueilli à lui seul plus du quart de cette somme, soit 18 213 $.

Il s’agit du deuxième plus important montant amassé à travers la province cette année, souligne l’Association qui soutient depuis près de 40 ans les enfants atteints de cancer et leur famille.

La collecte de fonds que ce père de famille de 31 ans a menée ces dernières semaines, il l’a faite en soutien à son fils Edouard, âgé de 2 ans, qui se bat contre la leucémie.

À la suite du terrible diagnostic, le 6 mars dernier, son garçon a été hospitalisé deux mois au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Malgré quelques complications, le courageux Edouard répond bien aux traitements, assure son père, qui tenait à relever le Défi pour «aider les futurs parents qui passeront dans nos pas, en espérant que les traitements s’amélioreront encore davantage grâce à la recherche».

Incidemment, les études et les recherches effectuées dans les dernières années augmentent significativement les chances de guérison, qui sont passées de 15 à 82 %.

Rappelons que le Défi têtes rasées est une activité de financement qui mobilise la communauté dans un élan de solidarité. C’est aussi un geste de soutien envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux.

Ces généreux participants ont ainsi amassé très exactement 67 451,65 $ au profit de Leucan Montréal-Laval, doublant l’objectif visé.

Marc-André Dupuis a le mérite de<+> plus important montant à travers la province.’ />Marc-André Dupuis a le mérite d’avoir amassé cette année le 2<+>e<+> plus important montant à travers la province.  ©Photo – Photo TC Media – Vincent Graton

Histoire touchante

Marc-André Dupuis a le mérite de<+> plus important montant à travers la province.’ />Marc-André Dupuis a le mérite d’avoir amassé cette année le 2<+>e<+> plus important montant à travers la province.  ©Photo – Photo TC Media – Vincent Graton

Natif du quartier Champfleury, Marc-André Dupuis a recueilli à lui seul plus du quart de cette somme, soit 18 213 $.

Marc-André Dupuis a le mérite de<+> plus important montant à travers la province.’ />Marc-André Dupuis a le mérite d’avoir amassé cette année le 2<+>e<+> plus important montant à travers la province.  ©Photo – Photo TC Media – Vincent Graton

Il s’agit du deuxième plus important montant amassé à travers la province cette année, souligne l’Association qui soutient depuis près de 40 ans les enfants atteints de cancer et leur famille.

La collecte de fonds que ce père de famille de 31 ans a menée ces dernières semaines, il l’a faite en soutien à son fils Edouard, âgé de 2 ans, qui se bat contre la leucémie.

Marc-André Dupuis a le mérite dMarc-André Dupuis a le mérite d’avoir amassé cette année le 2e plus important montant à travers la province.  ©Photo – Photo TC Media – Vincent Graton

À la suite du terrible diagnostic, le 6 mars dernier, son garçon a été hospitalisé deux mois au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine.

Malgré quelques complications, le courageux Edouard répond bien aux traitements, assure son père, qui tenait à relever le Défi pour «aider les futurs parents qui passeront dans nos pas, en espérant que les traitements s’amélioreront encore davantage grâce à la recherche».

Incidemment, les études et les recherches effectuées dans les dernières années augmentent significativement les chances de guérison, qui sont passées de 15 à 82 %.

Rappelons que le Défi têtes rasées est une activité de financement qui mobilise la communauté dans un élan de solidarité. C’est aussi un geste de soutien envers les enfants qui subissent, lors de la chimiothérapie, une modification de leur image corporelle par la perte des cheveux.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page