Connectez-vous à nous

Près de 60 000$ pour la lutte contre la faim dans les écoles

lidl opening times today

Actualités

Près de 60 000$ pour la lutte contre la faim dans les écoles

ÉDUCATION. Les élèves lavallois pourront compter sur un montant de 57 200 $ pour lutter contre la faim dans les écoles.

Commentaires

Johanne Héroux, directrice de la Fondation pour les enfants le Choix du Président, a annoncé un don d’un million de dollars à Déjeuner pour apprendre au Québec, le 22 janvier, à l’école Du Bois-Joli de Laval.

Cet argent servira à nourrir 29 371 enfants, dont 3700 à Laval. Kathleen Gagnon, directrice générale au Centre de bénévolat et moisson Laval, est un partenaire de la Fondation depuis 2 ans et offre depuis 20 ans le programme Déjeuner collation dans les écoles d’ici.

«Nous avons eu plus d’argent que nous le pensions, cela veut dire que plus d’enfants auront des collations. Nous pouvons donc développer d’autres écoles, qui en ont besoin. Les jeunes ont de plus en plus faim», précise Mme Gagnon.

«Les parents ne savent même pas que nous existons. Nous voulons garder cette discrétion», ajoute-t-elle.

Kathleen Gagnon mentionne que 37 écoles bénéficient du programme en 2015-16. «Nous avons travaillé avec des nutritionnistes et des infirmières pour élaborer un déjeuner santé varié. De plus, le Centre d’Implication Libre de Laval (CILL) fait des biscuits et des muffins sans trace d’arachides que nous achetons pour les jeunes.»

Amélioration du comportement

Marie-José Mastromonaco, responsable de l’organisme Déjeuner pour apprendre, s’assure que l’argent va aux bons organismes. «Tout cet argent doit servir à l’achat de nourriture qui se retrouve dans le ventre des enfants. Nous remercions Loblaw pour ce don. Pour l’année scolaire 2014-2015, 90 % des écoles québécoises participantes ont constaté une amélioration du comportement en classe et 80 % ont vu une amélioration de la réussite de leurs élèves.»

Pour sa part, Mme Héroux s’est dite ravie de pouvoir apporter son soutien et outiller les jeunes afin de maximiser leur potentiel scolaire «Nous encourageons les jeunes à adopter de saines habitudes alimentaires grâce à notre partenariat avec Déjeuner pour apprendre.»

Mieux manger pour réussir

Louise Lortie, présidente de la Commission scolaire de Laval (CSDL), la directrice de l’école Du Bois-Joli, Sylvie Piché, et Marie-José Mastromonaco sont toutes d’avis que la réussite scolaire passe par une bonne alimentation.

Mme Piché affirme que certains enfants entendent plus le cri de leur ventre que la voix de leur professeur. «La réussite scolaire se passe mieux avec le ventre plein que l’estomac vide.»

Cette annonce s’est déroulée en présence Francine Charbonneau, ministre de la Famille et de la région de Laval, du maire Marc Demers et de Guy St-Pierre, vice-président de Maxi.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page