Connectez-vous à nous
Marie-Ève Surprenant, coordonnatrice de la TCLCF, en 2018. (Photo 2M.Media -Archives)

Société

Près de 200 000$ pour appliquer l’ADS+ à Laval

La Table de concertation de Laval en condition féminine (TCLCF) a reçu deux subventions du comité exécutif de la Ville. La somme totale frôle les 200 000$.  

La première, d’une valeur de 33 440$, est octroyée pour la réalisation du Mois d’activités régionales sur l’analyse différenciée selon les sexes dans une perspective intersectionnelle (ADS+).

Cette subvention a été accordée dans le cadre de l’Entente sectorielle de développement en matière d’égalité entre les femmes et les hommes dans la région de Laval 2018-2021, signée par la Ville et le Secrétariat à la condition féminine.

Appliquer l’ADS+

La seconde subvention, d’une somme de 161 375$, a été octroyée afin d’intégrer le travail du Comité de travail pour l’application de l’ADS+ à la Politique régionale de développement social (PRDS).

Cette initiative permettra d’outiller et de former les partenaires de la PRDS dans l’optique qu’ils s’approprient et appliquent le concept d’analyse différenciée selon les sexes (ADS+).

Cette subvention a été pour sa part accordée dans le cadre de l’Entente sectorielle pour la mise en œuvre de la PRDS 2019-2022, conclue entre la Ville de Laval, le ministère des Affaires municipales et de l’Habitation et le Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval. La Fondation Lucie et André Chagnon a également participé financièrement à cette initiative. (C.R.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page