Connectez-vous à nous

Prendre Saint-François comme dépotoir

lidl opening times today

Environnement

Prendre Saint-François comme dépotoir

Autorisée à déverser de la terre souillée en certains terrains vagues de Saint-François de la fin octobre jusqu’à la mi-novembre 2019, une entreprise a cru bon de poursuivre ses efforts ce printemps, soulevant l’ire des citoyens du secteur, inquiets du phénomène.

L’un d’eux, Jimmy St-Germain, a contacté le conseiller municipal de Saint-François, Éric Morasse, au cours du mois de mai, pour rapporter la problématique et son ampleur.

Habitant Saint-François depuis 2003, ce citoyen évalue avoir observé près de 20 déversements illégaux.

On a repéré cette terre souillée de débris et déchets de toute nature sur l’emprise de route de l’avenue Marcel-Villeneuve, ainsi que non loin sur la même artère dans un terrain vague bordant le bar Le Smooth.

«De plus, des déversements sont observables à plusieurs endroits sur l’ancien site ayant appartenu autrefois à la compagnie BASF, derrière la nouvelle caserne de pompier, à l’extrémité de la rue Angèle», de témoigner M. St-Germain.

Notons qu’à la suite de signalements, la guérite de la caserne menant à ce site, situé entre l’avenue Marcel-Villeneuve et la rivière des Prairies, serait maintenant fermée en permanence.

Confusion et patrouilles

En réponse aux inquiétudes citoyennes, Éric Morasse a répondu qu’«Effectivement, il semble y avoir une augmentation des déversements et de la quantité déposée illégalement par déversement. Je trouve moi aussi la situation très préoccupante. (…)

Dans l’est, nous avons beaucoup de terrains vagues. Il ne faut absolument pas que notre secteur devienne un dépotoir illégal.»

«Il semble que le volet temporaire [des déversements] ait été mal compris, de continuer Anne-Marie Braconnier, porte-parole de la Ville de Laval. Le SPL [Service de police de Laval] travaille avec les services des TP [Travaux publics] et de l’urbanisme pour faire cesser ces déversements.»

«Tout d’abord il n’y a pas encore eu de plainte donc aucun rapport n’est ouvert, de préciser Stéphanie Beshara, porte-parole du Service de police de Laval, après s’être entretenue avec la lieutenante du poste de quartier. Ce sont les Travaux publics qui ont constaté cette problématique. Maintenant il y a une patrouille qui est faite régulièrement à cet endroit. Les travaux publics nettoient régulièrement cet endroit également.»

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page