Connectez-vous à nous

Premiers mois mouvementés pour le PDG du CISSS

lidl opening times today

Actualités

Premiers mois mouvementés pour le PDG du CISSS

Christian Gagné, quelque deux mois après sa nomination comme président-directeur général du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Laval, a dû assumer son rôle de gestionnaire pour piloter les 32 établissements lors de pannes électriques importantes sur le territoire.

«Dès que la situation s’est déclenchée, on a ouvert un centre de crise, affirme-t-il. Ensuite, on a fait un premier diagnostic: combien de nos installations, de citoyens n’ont plus d’électricité? Le premier portrait s’est fait en une demi-heure.»

Ensuite, un plan d’action a été établi avec le comité de direction. «Au début de la crise, les gens n’ont pas encore froid, décrit le PDG. Ils vont avoir froid quand? Il faut des ressources. Ça prend des soins, places confortables et gardiens.»

Rappelons que les bris électriques ont débuté le 8 avril à la suite d’un épisode de verglas. Le lendemain, le centre avait identifié 200 lits pour délocaliser des personnes.

Afin de régler les problèmes, 12 rencontres ont été organisées en 36 heures. En fin d’après-midi, le 10 avril, toutes les installations avaient retrouvé l’électricité, sinon avec l’aide d’une génératrice. «Je pense qu’il nous restait une quinzaine de personnes qui n’étaient pas relocalisés à leur lieu d’origine», d’ajouter l’administrateur.

Enjeux locaux

M. Gagné a identifié plusieurs enjeux importants pour le territoire, dont les variations populationnelles. Il nomme entre autres les tours à condos érigées près de l’autoroute 13, sur le bord de la rivière des Prairies.

«Il y a une ville complète qui pousse à Sainte-Dorothée, précise-t-il. Il s’agit probablement d’un changement démographique qui va demander un ajustement de l’offre.»

Également, les Lavallois ont des origines de plus en plus diversifiées. «Laval s’est montrée une terre d’accueil [pour les réfugiés], mentionne l’administrateur. Ça devient un enjeu aussi parce qu’on est en intervention santé avec ces gens-là, psychosociale très souvent.»

Finalement, les infections transmissibles sexuellement et par le sang sont source d’inquiétude. «Il y a une recrudescence qu’on ne croyait pas revivre étant donné les mécanismes mis en place et la sensibilisation», d’ajouter M. Gagné.

Fierté

Le Centre de cancérologie de l’Hôpital de la Cité-de-la-Santé est un établissement de haute qualité et l’un des plus performants au Québec, selon le nouveau PDG.

Ce dernier est impressionné par la compétence du personnel. «Les docteurs gagnent des prix, développent des approches, souligne-t-il. Les équipes cliniques qui entourent les médecins sont formidables. Je le reconnaissais avant de venir ici.»

Parcours

Le dirigeant du CISSS de Laval est détenteur d’un baccalauréat en sciences sociales avec une spécialisation en criminologie et une concentration en psychologie de l’Université d’Ottawa.

Plus récemment, il a complété une maîtrise en administration publique de l’École nationale d’administration publique. Il a cumulé plusieurs expériences de gestion au Centre jeunesse de Lanaudière, à la Direction générale des services sociaux du ministère de la Santé et des Services sociaux, au Centre de santé et de services sociaux du Lac-des-Deux-Montagnes et à l’Agence de la santé et des services sociaux de l’Outaouais.

Il a occupé le poste de PDG adjoint au CISSS de Lanaudière depuis 2015.

À court terme, le résident de Saint-Félix-de-Valois souhaite rencontrer l’ensemble des équipes du CISSS et institutions des environs.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste aux transports, à la santé et à la politique provinciale et fédérale, agohierdrolet@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page