Connectez-vous à nous

Communauté

Poursuites

Au cours des dernières semaines, les résidents du secteur ont vu sortir de terre une nouvelle succursale bancaire au coin du boulevard Curé-Labelle et de l’autoroute 15. Ce n’est que le début d’un projet d’investissement de plus de 35 M$.

Commentaires

Après la construction d’un Tim Hortons dans les prochaines semaines, le développeur Alain Lemay de Fiducie Maximus indique que le terrain qu’il possède sera réalisé en trois phases. Au total, le projet commercial aura une superficie de 250 000 pieds carrés. La première phase, représentant 75 000 pieds carrés, devrait être complétée cet automne.

Les édifices de la deuxième phase compteront des bureaux au deuxième étage. Les travaux, qui devraient être terminés en 2008, totaliseront 120 000 pieds carrés. Le promoteur prévoit que les trois bâtiments de la troisième phase représenteront 55 000 pieds carrés.

Interrogé sur l’aspect extérieur de ce nouveau centre commercial de voisinage, Alain Lemay assure qu’il aura une architecture moderne, comparable à celle du centre d’achats situé dans Fontainebleau, à Boisbriand.

Selon les informations recueillies auprès de M. Lemay les restaurants Scores et Quiznos ont signé des baux. Il confie également que le développement devrait comprendre une lunetterie, un bureau de dentiste et qu’il est en pourparler avec des spécialistes du domaine de la santé.

Aménagement paysager

Lors de la séance de juillet, le conseil municipal a adopté une modification au règlement de zonage afin d’obliger le promoteur à respecter certains critères d’aménagement. En plus d’imposer certains matériaux pour le revêtement extérieur, le règlement oblige le promoteur à aménager une bande tampon d’une profondeur minimale de 30 pieds à la limite des résidences de la terrasse Chatel.

Cette bande de terrain doit comporter un talus surmonté d’une clôture opaque d’une hauteur de six pieds. Le règlement stipule également que les arbres existants de cette bande tampon doivent être conservés. Des conifères et des arbres à grand déploiement devront être plantés afin de créer un écran végétal. «Nous voulons préserver la zone résidentielle de la terrasse Chatel», explique le conseiller municipal de Sainte-Rose, Denis Robillard.

Du côté du boulevard Curé-Labelle, le promoteur devra également faire un effort au niveau de l’aménagement paysager. Une bande de terrain de 10 pieds devra être gazonnée et plantée d’arbres et d’arbustes.

Le 15 août, les membres du comité exécutif ont autorisé deux poursuites contre Construction Gab, propriété d’Alain Lemay. On reproche au constructeur d’avoir entrepris ou laissé entreprendre des travaux d’excavation et de construction d’un bâtiment sans permis. Les demandes de poursuite indiquent que les infractions ont été constatées le 27 juillet. M. Lemay se justifie en affirmant qu’à Laval, les délais sont trop longs pour obtenir les permis. «Nous avions une autorisation verbale», dit-il en indiquant qu’il s’attend à obtenir son permis d’ici l’automne.

PHOTO DIGITALE : à venir

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Communauté

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page