Connectez-vous à nous

Poursuite de 15 000 $ pour un chien écrasé par des élèves

Faits divers

Poursuite de 15 000 $ pour un chien écrasé par des élèves

CHOMEDEY. Le magicien Domenico Gatto se retrouve sans collègue canin depuis un incident ayant coûté la vie à Bijou, le 31 octobre, à l’école Socrates-Démosthène, située sur le boulevard Saint-Martin Ouest.

Commentaires

Trois semaines après ce funeste spectacle, l’artisan de la firme Domagie a entrepris des démarches judiciaires et déposé une poursuite de 15 000 $ contre l’institution scolaire lavalloise et ses administrateurs.

«Il y avait près de 150 jeunes qui ont assisté à mon spectacle présenté dans le cadre de l’Halloween, raconte Domenico Gatto. Une fois ma prestation terminée, j’ai averti les enfants à plusieurs reprises, en parlant clairement, de me laisser ranger mon matériel sans s’approcher. Jamais, je n’ai reçu l’aide de parents ou de gens de l’école.»

Remettant son Yorkshire de 8 ans dans le sac de transport qu’il utilise depuis 25 ans, le prestigitateur s’est affairé à ramasser le reste de ses items personnels. Une musique tonitruante sonnait, la fête se poursuivant dans le gymnase de l’école.

«J’ai entendu des jeunes dirent que ce n’était pas un vrai chien et me suis aussitôt retourné pour les assurer que oui, Bijou en était un, continue le Mascouchois. C’est là que j’ai vu la cage écrasée. Je l’ai ouverte et j’ai pris mon chien. Il était inerte, le sang avait coulé partout par terre.»

Domenico Gatto est persuadé que des élèves ont mis du poids sur le sac de voyage canin, écrasant ainsi l’animal à mort. Sa cause sera entendue à Cour des petites créances.

«Ce n’est pas pour l’argent, ni pour traumatiser ces enfants, de préciser le magicien d’expérience. C’est le principe de respecter la vie et le bien d’autrui. Ce chien était notre bébé à ma femme et moi. Ça fait mal à toute une famille.»

Le dressage d’un tel animal demande temps et patience. Bijou l’accompagnait dans ses tours de magie depuis plus de cinq mois. Domenico Gatto a récemment acheté un autre chien Yorkshire appelé Maya et âgé de deux ans.

Trois semaines après ce funeste spectacle, l’artisan de la firme Domagie a entrepris des démarches judiciaires et déposé une poursuite de 15 000 $ contre l’institution scolaire lavalloise et ses administrateurs.

«Il y avait près de 150 jeunes qui ont assisté à mon spectacle présenté dans le cadre de l’Halloween, raconte Domenico Gatto. Une fois ma prestation terminée, j’ai averti les enfants à plusieurs reprises, en parlant clairement, de me laisser ranger mon matériel sans s’approcher. Jamais, je n’ai reçu l’aide de parents ou de gens de l’école.»

Remettant son Yorkshire de 8 ans dans le sac de transport qu’il utilise depuis 25 ans, le prestigitateur s’est affairé à ramasser le reste de ses items personnels. Une musique tonitruante sonnait, la fête se poursuivant dans le gymnase de l’école.

«J’ai entendu des jeunes dirent que ce n’était pas un vrai chien et me suis aussitôt retourné pour les assurer que oui, Bijou en était un, continue le Mascouchois. C’est là que j’ai vu la cage écrasée. Je l’ai ouverte et j’ai pris mon chien. Il était inerte, le sang avait coulé partout par terre.»

Domenico Gatto est persuadé que des élèves ont mis du poids sur le sac de voyage canin, écrasant ainsi l’animal à mort. Sa cause sera entendue à Cour des petites créances.

«Ce n’est pas pour l’argent, ni pour traumatiser ces enfants, de préciser le magicien d’expérience. C’est le principe de respecter la vie et le bien d’autrui. Ce chien était notre bébé à ma femme et moi. Ça fait mal à toute une famille.»

Le dressage d’un tel animal demande temps et patience. Bijou l’accompagnait dans ses tours de magie depuis plus de cinq mois. Domenico Gatto a récemment acheté un autre chien Yorkshire appelé Maya et âgé de deux ans.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page