Connectez-vous à nous

Policiers suspendus: ils auraient parlé aux médias

Faits divers

Policiers suspendus: ils auraient parlé aux médias

Le 10 décembre, le comité exécutif de Ville de Laval a entériné la décision du Service de police de Laval qui avait suspendu la veille deux de ses détectives.

Commentaires

Le sergent détective Dominico Digenova et le lieutenant-détective Antony Donato auraient divulgué des informations aux médias lors des perquisitions du 2 décembre dernier, qui ont mené à l’arrestation d’Éric Monette, un pompier suspecté de vendre des stupéfiants dans le stationnement de la caserne 5, à Saint-François.

«La médiatisation a nui au déroulement de l’opération et mis en jeu la sécurité de nos policiers», de confier le lieutenant Daniel Guérin, des Affaires publiques de la police de Laval.

Temporaire

Les deux policiers sont donc relevés temporairement de leur fonction avec solde, le temps que l’on mène une enquête interne sur leur implication ou non dans cette affaire.

Rappelons qu’outre Éric Monette, un résident de Sainte-Adèle, deux autres personnes, dont le Lavallois Jonathan Deschenes, avaient été arrêtées dans cette opération visant à démanteler un trafic de drogue. Une jeune femme avait été relâchée rapidement.

Une trentaine de policiers étaient impliqués dans les quatre perquisitions. On avait saisi des comprimés de GHB, de la cocaïne, du haschich, des comprimés d’amphétamines, un poing américain, un couteau à lame rétractable et un fusil de calibre 22.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page