Connectez-vous à nous

Plus de 500 personnes se sont fait voler leur courrier

lidl opening times today

Faits divers

Plus de 500 personnes se sont fait voler leur courrier

SAINT-FRANÇOIS. Croyant procéder à une perquisition antidrogue de routine, une cinquantaine de policiers de Laval et de la Sûreté du Québec (SQ) ont eu la surprise de découvrir les ramifications d’un système de vol de courrier et d’identité ayant fait au moins 500 victimes dans le Grand Montréal.

Commentaires

Dans la matinée du jeudi 7 avril, enquêteurs et patrouilleurs ont arrêté 5 individus et saisi plus de 340 plants de marijuana, notamment sur la rue Romain, près de la montée du Moulin, dans Saint-François, et sur le territoire de Chertsey, dans Lanaudière.

Quatre adresses étaient visées, deux sur chacun des territoires. En plus des drogues, des armes prohibées, documents frauduleux et un véhicule ont été saisis.

De plus, des éléments recueillis démontrent que parmi les individus arrêtés, certains seraient également impliqués dans des vols de courrier dans la région de Laval, Montréal et la Rive-Nord. Les vols auraient été commis entre le 27 janvier et le 30 mars.

«Sur notre territoire, un peu partout dans Sainte-Rose, Vimont, Chomedey, Laval-des-Rapides, 75 édifices à appartements multiples ont pu être visés par les voleurs et nous évaluons le nombre de victimes potentielles à plus de 500 personnes», d’affirmer Evelyne Boudreau, des Affaires publiques de la Police de Laval.

L’enquête avait été ouverte en janvier à la suite d’informations reçues du public.

Comparutions

Les cinq prévenus, tous citoyens lavallois, ont comparu le vendredi 8 avril au palais de justice de Laval sous plusieurs chefs d’accusation. Pascal Boivin, 40 ans, François Lauzon Pinet, 22 ans, sont accusés en matière de stupéfiants pour production et possession.

Les 3 autres suspects, Jean-Marc Morency, 36 ans, qui semblerait être le leader du groupe, Kevin Paul Guay, 27 ans, et Audrey Vallée, 21 ans, ont été accusés de vol de courrier, introduction par effraction, méfait, complot et possession d’outils de cambriolage.

Récupération du courrier et conseils

Rappelons que le vol de courrier peut entraîner une peine maximale de 10 ans d’emprisonnement. Les missives volées ont été transmises à Postes Canada qui en assurera la redistribution aux citoyens ciblés.

Ces personnes seront avisées par une lettre qui accompagnera leur courrier. À la suite de la réception de la lettre de Postes Canada, les victimes sont invitées à contacter leur poste de police de quartier.

Les gens peuvent joindre le Service à la clientèle de Postes Canada au 1 800 267-1177.

Également, les personnes qui ont de l’information au sujet de ce dossier sont invitées à communiquer de façon confidentielle avec le Service de police de Laval, en mentionnant le LVL 160114 076, par le biais de la ligne Info au 450 662-INFO (4636).

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page