Connectez-vous à nous

Plus de 200 000 $ à 11 entreprises d’économie sociale

lidl opening times today

Actualités

Plus de 200 000 $ à 11 entreprises d’économie sociale

En 2019, dans le cadre de son programme Fonds d’Économie sociale (FES), la Ville de Laval a accordé plus de 200 000 $ en subventions à 11 entreprises d’économie sociale.

La majeure partie de ce montant, soit 140 000 $, a permis de financer de nouveaux projets dans des secteurs diversifiés: aide aux personnes en perte d’autonomie, développement des compétences des jeunes décrocheurs, initiation aux arts de la scène et autres.

Environ 64 000 $ supplémentaires ont été investis dans des études de faisabilité, plans d’affaires et planifications stratégiques.

«L’innovation sociale est un élément clé de notre développement, a souligné Ray Khalil, membre du comité exécutif, conseiller de Sainte-Dorothée et responsable des dossiers d’économie sociale, par voie de communiqué. Grâce à un écosystème de plus en plus fort et structuré, on assiste à l’émergence de nouvelles approches, pratiques et partenariats qui apportent des solutions durables à de nombreux besoins, au bénéfice de toute la communauté.»

Organismes et projets touchés

L’Association des Résidents de Champfleury reçoit 5000 $ pour l’élaboration d’une nouvelle planification stratégique – élargissement du champ d’action en lien avec les différents enjeux de la communauté.

Le Centre Scama obtient 30 000 $ pour la création d’un comptoir multiservice pour les personnes de 50 ans et plus en perte d’autonomie.

Diapason Jeunesse encaisse 10 000 $ pour l’évaluation d’un projet de mutualisation de locaux et de services gérés par une coopérative de solidarité à but non lucratif.

Le Groupe d’entraide La Rosée obtient 10 000 $ pour la réalisation d’une étude de faisabilité et d’un plan d’affaires en vue d’un projet de déménagement.

Le Groupe promo santé Laval a décroché 9300 $ pour la réalisation d’une étude de faisabilité visant l’optimisation des activités de la clinique.

Hub Alimentaire Coop de Solidarité reçoit 9960 $ afin de réaliser une étude de faisabilité d’un projet d’incubateur pour les startups en transformation alimentaire.

Les Loisirs Renaud Coursol se voient octroyés deux subventions, l’une de 5000 $ et l’autre de 30 000$ pour la réalisation d’une planification stratégique et optimisation opérationnelle et la promotion de l’organisme à la suite de l’intégration d’un autre organisme de loisir.

La Table de concertation de Laval en condition féminine aura 4500 $ à sa disposition pour réaliser une étude pour un projet de réinsertion sociale et professionnelle au sein d’une future ressource d’aide et d’hébergement destinée aux femmes en situation de vulnérabilité.

Le Théâtre Bluff obtient 30 000 $ pour le développement d’un plan de communication et d’une campagne marketing pour promouvoir des outils d’accompagnement numériques destinés aux jeunes – promotion du théâtre contemporain et initiation aux métiers des arts de la scène.

Quant à l’organisme IULE, il empoche 10 000 $ pour procéder à une étude de faisabilité d’un projet visant à diminuer l’impact écologique des équipements commerciaux usagés – réduction des déchets et revalorisation des produits en fin de vie. (B.L.)

Commentaires

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page