Connectez-vous à nous

Pleins feux sur les motos et les tatouages

lidl opening times today

Actualités

Pleins feux sur les motos et les tatouages

EXPOSITION. Le Centre SportXpo de Laval était le théâtre ce week-end de la 18e édition du Bike & Tattoo Show.

Commentaires

Cet événement, qui fait courir les foules, n’a pas fait exception cette année, alors qu’on évalue à 16 000 le nombre de passages aux guichets. Si bien que samedi en fin de journée, il était pratiquement impossible de garer son véhicule à proximité du centre d’exposition.

À sa première participation comme exposant, Jonathan Deschênes, propriétaire de la boutique Laval Rock, était particulièrement emballé, lui qui estime avoir distribué quelque 2500 tracts publicitaires les deux premiers jours.

«Je n’ai pas vu un seul flyer traîner dans le stationnement. Les gens viennent ici pour le show et les contacts», assurait-il depuis son kiosque, dimanche matin.

La troisième et dernière journée était à peine entamée qu’il avait déjà rentabilisé son investissement par la vente de pièces et d’accessoires. Cela dit, les véritables retombées sont à venir pour cet artisan qui se spécialise dans la fabrication de moto sur mesure.

Liste d’attente

Cette exposition est le plus important événement de motos custom au Canada, selon l’organisateur Pascal Richard, un Mascouchois également éditeur du Revolution Motorcycle Mag.

«C’est un classique. Ça lance la saison», dit-il.

Des 260 exposants présents en fin de semaine, une centaine pratiquaient le tatouage. Et ils seraient tout autant à attendre qu’une place se libère pour prendre part éventuellement à la Convention internationale de tatouage qui se déroule dans le cadre du salon lavallois.

«On a ici des tatoueurs en provenance du Japon, de l’Australie, de la Suisse et de la France», mentionne au passage M. Richard, ajoutant que la superficie de 70 000 pieds carrés de plancher ne suffit pas à la demande.

Des poussettes

«Aujourd’hui, c’est plus relaxe. Il va y avoir des poussettes», informe l’organisateur rencontré dimanche matin, laissant entendre que c’était plus «rock’n roll» la veille et l’avant-veille.

Sans doute faisait-il référence au spectacle hommage à Metallica, vendredi soir, mais également aux activités liées à l’Electric Tape Fetish, au Pole Fitness et au Body Painting, qui avaient notamment retenu l’attention au cours des deux premières journées.

Le Bike & Tattoo Show, qu’il a déménagé à Laval il y a déjà 15 ans, génère d’importantes retombées économiques dans les restaurants, dépanneurs, stations-service et hôtels de la région, fait entre autres valoir le principal intéressé.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page