Connectez-vous à nous

Pleins feux sur la Maison André-Benjamin-Papineau

Culture

Pleins feux sur la Maison André-Benjamin-Papineau

Après les Vieux Sainte-Rose et Saint-Vincent-de-Paul, le Réseau ArtHist poursuit sa revalorisation des lieux ayant marqué l’histoire de l’île Jésus en proposant de l’animation à la Maison André-Benjamin-Papineau (MABP).

Commentaires

L’activité permettra d’en savoir plus, et de façon amusante, sur l’ancien propriétaire de cette maison patrimoniale située au 5475, boulevard Saint-Martin Ouest.

«Ce lieu, avec tout le potentiel qu’il possède, était dans notre mire depuis un certain temps, affirmait Sylvie Lemay, directrice générale du Réseau ArtHist, devant une cinquantaine de personnes lors du dévoilement de cette nouvelle activité. Nous ne sommes pas les seuls à en reconnaître la valeur, ayant reçu le soutien du ministère de la Culture et des Communications et de Ville de Laval.»

Riche en activités

D’aucuns se souviendront que la Maison André-Benjamin-Papineau se trouvait anciennement sur le tracé actuel de l’autoroute 13. En 1974, elle a été soulevée et déplacée un peu plus à l’est, aux abords du boulevard Saint-Martin, grâce notamment à l’action de la Société d’histoire et de généalogie de l’Île Jésus.

L’animation apportée au lieu permettra aussi de mieux connaître les autres acteurs de ce pôle culturel où l’Association Lavalloise Pour Les Arts Plastiques (ALPAP) s’y occupe d’une galerie d’art, alors que les sculpteurs de l’Atelier 213 travaillent dans leurs locaux installés tout près.

Le Théâtre de la Grangerit, animé de 1982 à 2002 par la troupe Trouvarir, dirigée alors par Sylvie Lemay, accueille toujours des productions et ateliers de troupes lavalloises, ainsi que divers événements, dont le Festival des Molières qui s’y déroule en ce moment.

Collaborations

Conseillé pour le contenu par Philippe Arcand, professeur d’histoire à l’école Horizon Jeunesse, ainsi que les historiens Vicki Onufriu et Frédéric Côté-Garand, le Réseau ArtHist a fait appel à Chantal Grenier pour les textes et la mise en scène.

Également, la costumière Marie-Ève Daniel, qui travaille avec le Cirque du Soleil, a rivalisé d’ingéniosité pour habiller l’animateur.

Bientôt Saint-Martin

«Réseau ArtHist s’est donné pour mission de contribuer à la qualité de vie citoyenne et à l’enrichissement de la mémoire collective par la production d’outils et d’événements rendant hommage au patrimoine matériel ou intangible, actuel ou en devenir, a rappelé Sylvie Lemay. Pour cette animation, nous n’avons pas ciblé une année précise, mais bien une période se situant entre 1830 et 1886. Ceci évite de figer les personnages dans le temps, permettant plutôt d’aborder les mœurs de l’époque.»

Des tests concluants ont été faits auprès de classes de secondaire trois et quatre. D’ici la fin juin, le Réseau ArtHist lancera également des virées patrimoniales dans l’ancien village de Saint-Martin, autour de l’église et de l’Abord-à-Plouffe.

Information sur les virées patrimoniales et autres activités du Réseau ArtHist: 450 681-1611 ou www.reseauarthist.com.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page