Connectez-vous à nous

250 mètres carrés de béton en moins Place Saint-Martin

lidl opening times today

Actualités

250 mètres carrés de béton en moins Place Saint-Martin

C’est sous la neige de novembre que le Mouvement PlantAction a inauguré les deux sites ayant fait l’objet d’une déminéralisation à la Place Saint-Martin dans le cadre du projet Sous les pavés.

Au cours des dernières semaines, une cinquantaine de bénévoles ont retiré à la main 250 m2 d’asphalte puis planter près de 500 végétaux dans cet ensemble de 14 bâtiments et 300 logements, véritable village au coeur de Chomedey.

«Ces gens provenaient principalement de l’Association des locataires et du comité d’embellissement de la Place Saint-Martin. Tout ce sol enfin libéré du bitume qui le recouvrait a été aménagé pour permettre une meilleure gestion de l’eau de pluie et procurer un nouvel espace fonctionnel et accueillant pour les utilisateurs des lieux», confie Enrico Asselin, président de Plantaction, qui s’est donné pour mission de proposer des solutions et poser des actions concrètes afin d’augmenter le couvert végétal urbain sur le territoire lavallois.

En amont, les locataires ont été consultés à différentes étapes du processus et ont pu exprimer leur vision afin que la revitalisation soit à leur image et adaptée à leurs besoins.

«Beaucoup de gens se sont mobilisés pour se débarrasser de l’asphalte et créer ainsi un meilleur milieu de vie»

– Véronique Fournier, directrice du Centre d’écologie urbaine de Montréal

Retour à la nature

«On fait notre possible pour enlever un maximum d’asphalte, en raison du reflux d’eau créé en enlevant au sol sa capacité naturelle d’absorption de l’eau, de déclarer Véronique Fournier, directrice générale du Centre d’écologie urbaine de Montréal qui est à l’origine de Sous les pavés au Québec, une initiative déjà connue ailleurs au Canada. Avec ce projet, on  retrouve une communauté de verdissement en lutte aux gaz à effets de serre.»

«Il n’y a certainement pas de geste plus puissant que d’enlever ainsi du béton pour amorcer une réconciliation avec la nature», de souligner Nicholas Borne, conseiller municipal et président de l’Office municipal d’habitation (OMH) de Laval.

Il s’agissait d’une première opération de dépavage pour Plantaction qui a profité du soutien de la Ville (conteneurs pour l’asphalte, arbres et matériaux), du Centre de formation horticole de Laval (abattage de frênes et plantation d’arbres dans un cadre pédagogique), Savaria matériaux paysagers (terreau de plantation), Premier Tech (mycorhize), Atlas location d’outils (excavatrice), ainsi que d’élus municipaux et provinciaux.

«L’important, c’est qu’il s’agit d’une démarche participative citoyenne permettant de transformer positivement un milieu de vie, d’ajouter Enrico Asselin. Dès que nous avons terminé le travail et l’aménagement, j’ai été ému de voir les gens s’approcher et commencer à s’approprier les lieux, avec les enfants qui s’amusaient autour en vélo.»

Commentaires

Continuer la lecture

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page