Connectez-vous à nous

Pas de panique dans le camp du CS Fabrose

Soccer

Pas de panique dans le camp du CS Fabrose

Malgré une maigre victoire en six matchs, l’entraineur du CS Fabrose, Josy Madelonet, se dit satisfait des performances de sa troupe qui en est à une première année dans la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ).

Commentaires

«L’objectif au début de la saison, c’était de bien paraître lors de chaque match, a-t-il affirmé. Mis à part le match à Québec, nous avons été dans le coup à chaque affrontement.»

Ce match à Québec, c’est celui du 9 juin où le CS Fabrose a encaissé une cinglante défaite de 4-0, sur le terrain de la Polyvalente de l’Ancienne-Lorette.

«On n’avait pas les jambes, résume Josy Madelonet. Même si je considère que nous n’avons pas été complètement dominés, j’ai senti que mes joueurs n’étaient pas présents mentalement, ni physiquement à disputer ce match. Ce fut une très mauvaise défaite.»

L’entraîneur juge qu’il y a des leçons à tirer d’un tel revers et qu’après une performance semblable, on ne peut que se relever.

«J’estime qu’on a perdu ce match-là, la veille, en ne se préparant pas adéquatement, a signalé Josy Madelonet. Lors d’un long voyage de la sorte, il est primordial de bien s’alimenter et de se coucher tôt. J’ai confiance qu’ils ont appris plusieurs choses de cette expérience et pas de doutes, ils sauront rebondir.»

À l’heure actuelle, le CS Fabrose a mis six points en banque en vertu d’une fiche d’une victoire, deux défaites et trois matchs nuls. Ces six points valent à l’équipe l’avant-dernier rang du classement général de la PLSQ. Une situation qui n’inquiète en rien le pilote.

«On aurait pu être mieux positionné au classement, mais on n’est qu’à trois points de la troisième place, a-t-il relaté. C’est une longue saison.»

«L’objectif au début de la saison, c’était de bien paraître lors de chaque match, a-t-il affirmé. Mis à part le match à Québec, nous avons été dans le coup à chaque affrontement.»

Ce match à Québec, c’est celui du 9 juin où le CS Fabrose a encaissé une cinglante défaite de 4-0, sur le terrain de la Polyvalente de l’Ancienne-Lorette.

«On n’avait pas les jambes, résume Josy Madelonet. Même si je considère que nous n’avons pas été complètement dominés, j’ai senti que mes joueurs n’étaient pas présents mentalement, ni physiquement à disputer ce match. Ce fut une très mauvaise défaite.»

L’entraîneur juge qu’il y a des leçons à tirer d’un tel revers et qu’après une performance semblable, on ne peut que se relever.

«J’estime qu’on a perdu ce match-là, la veille, en ne se préparant pas adéquatement, a signalé Josy Madelonet. Lors d’un long voyage de la sorte, il est primordial de bien s’alimenter et de se coucher tôt. J’ai confiance qu’ils ont appris plusieurs choses de cette expérience et pas de doutes, ils sauront rebondir.»

À l’heure actuelle, le CS Fabrose a mis six points en banque en vertu d’une fiche d’une victoire, deux défaites et trois matchs nuls. Ces six points valent à l’équipe l’avant-dernier rang du classement général de la PLSQ. Une situation qui n’inquiète en rien le pilote.

«On aurait pu être mieux positionné au classement, mais on n’est qu’à trois points de la troisième place, a-t-il relaté. C’est une longue saison.»

 

 

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sportif , Nicolas.dupont@2m.media , 450-667-4360 poste : 3527

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Soccer

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page