Connectez-vous à nous
Karine Boucher Circuit Bleu Ozzie
L'enseignante Karine Boucher a pagayé pour saluer le courage et la résilience de son ancien élève: le petit Ozzie. (Photos gracieuseté)

Santé

Pagayer en hommage à Ozzie

C’est pour honorer la détermination d’un de ses anciens élèves que l’enseignante lavalloise Karine Boucher a amassé plus de 750$ lors du 8e Circuit bleu, qui se tenait aux îles de Boucherville les 10, 11 et 12 septembre.

Sur sa planche à pagaie, elle a défié les forts vents qui sévissaient cette journée-là pour franchir les 11 kilomètres du parcours organisé par la Fondation Charles-Bruneau.

«C’est une cause qui me tient beaucoup à cœur, soutient Karine Boucher. Je tenais à participer à cet événement. Il y a six ans, j’ai été touchée par Ozzie, un enfant attachant et enjoué qui était dans ma classe de maternelle. Il amorçait alors sa rémission du cancer et il était tellement résilient. Je le trouvais inspirant, mais ça m’a aussi fait prendre conscience qu’aucun enfant ne devrait vivre une telle épreuve.»

Et c’est pour cette raison que Karine Boucher a décidé d’aller pagayer au Circuit bleu; pour toutes les jeunes filles et jeunes garçons qui auront à affronter, un jour ou l’autre, un diagnostic de cancer.

«Ozzie, c’est mon inspiration, d’ajouter celle qui préfère ne pas révéler l’école où elle enseignait alors. Sa famille et lui m’ont tellement apporté de bien dans ma vie que c’était naturel pour moi de vouloir redonner.»

Malgré la pandémie

Pour l’édition de cette année du Circuit bleu, on dénotait plus d’une trentaine de planches à pagaie, en plus des traditionnels canots et kayaks.

Nul doute, ce sport a gagné en popularité au cours des dernières années et Karine Boucher en est certes une adepte, notamment grâce à son amie Martine Jodoin, propriétaire et présidente de Jumana Boards, une fière entreprise québécoise de planches à pagaie.

Notons que la 8e édition du Circuit bleu a permis d’amasser plus de 310 000$ pour la Fondation Charles-Bruneau, dont l’objectif est de guérir les 20 % d’enfants dont le cancer résiste aux traitements et offrir à ceux qui sont en rémission une véritable guérison, sans séquelle ni complication; et ce, en finançant en priorité la recherche de pointe en hémato-oncologie pédiatrique.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page