Connectez-vous à nous

Ottawa finance l’incubateur en mobilité intelligente

lidl opening times today

Actualités

Ottawa finance l’incubateur en mobilité intelligente

La ministre fédéral du Revenu national Diane Lebouthillier était de passage dans la région le 10 mai pour annoncer l’octroi de 100 000 $ au Centre d’incubation et d’accélération en mobilité intelligente à Laval (CIAMIL).

Cette aide financière favorisera la mise en œuvre d’un programme de maillage visant à accélérer la validation de nouveaux concepts – et des applications technologiques qui en découlent – en les testant dans des conditions réelles d’utilisation.

«Il faut appuyer l’esprit entrepreneurial, a pour sa part déclaré la ministre et députée de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, Mme Lebouthillier. Encore plus lorsque l’ingéniosité et le savoir-faire de nos entrepreneurs conduisent directement au développement de solutions facilitantes pour les individus et les entreprises canadiennes.»

En clair, explique le directeur général intérimaire de cet incubateur en mobilité, Frédéric Elias, cette contribution de l’agence de Développement économique Canada (DEC) va permettre la mise en commun de plusieurs sources de données émanant de la Ville, de la Société de transport de Laval (STL) et des organismes et entreprises partenaires.

«Ce partage de données va accélérer l’expérimentation et va contribuer à la transition vers la mobilité ultra-connectée du futur.»

Le grand défi

Toujours selon M. Elias, le grand défi sera d’intégrer plusieurs solutions et services de transport, tels le taxi partagé par application mobile, le transport collectif à la demande par micro-navettes et le covoiturage intelligent, et de gérer des quantités massives de données.

Pour le directeur général de la STL et partenaire fondateur de l’incubateur lavallois créé en 2017, Guy Picard, cet investissement dans les nouvelles technologies innovantes en transport profitera à tous. «Il est essentiel de soutenir les entrepreneurs de chez nous qui désirent s’investir dans ce secteur stratégique et de rassembler les forces et expertises autour d’eux afin de maximiser leurs chances de succès.»

Les fonds ont été consentis en vertu du programme Croissance économique régionale par l’innovation de DEC, laquelle agence relève du ministre responsable du portefeuille de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Commentaires

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page