Connectez-vous à nous

Nuit chaude pour les pompiers

Faits divers

Nuit chaude pour les pompiers

Un cocktail Molotov dans un resto-bar et un chargeur de batterie qui éclate dans le garage d’une résidence, dans Vimont, un transformateur d’Hydro-Québec qui explose dans un champ, à Saint-François, les pompiers lavallois n’ont pas chômé cette nuit.

Commentaires

D’abord, à 3h16, un appel est rentré alors qu’un gros nuage de fumée noire se répandait au-dessus du 5000, boulevard des Mille-Îles, alors qu’un transformateur d’Hydro-Québec venait d’exploser.

La première de 9 unités, soit 22 hommes, est arrivée sur place à 3h25 et a dû attendre l’accord d’Hydro-Québec pour franchir la clôture du champ où se trouvait la structure, ne pouvant intervenir immédiatement en raison du danger décuplé par la présence d’électricité.

Pendant qu’Environnement Laval s’assurait que le panache de fumée n’était pas toxique, les pompiers ont arrosé le transformateur avec les réserves d’eau du réservoir souterrain d’Hydro-Québec.

Après avoir épuisé les 60 000 gallons du réservoir, les pompiers ont eu recours à leurs propres réserves, projetant 20 000 gallons supplémentaires pour bien contrôler les risques représentés par la présence de 35 000 litres d’huile minérale, d’où peuvent possiblement émaner des BPC. La Santé publique n’a détecté aucun indice laissant croire à un danger potentiel pour les citoyens.

L’incendie a été contrôlé vers environ 8h, bien que des équipes soient toujours là pour prévenir tout problème.

Criminel

À 4h, c’est au resto-bar Romcafé, situé au 1802, boulevard des Laurentides, qu’un cocktail Molotov a fracassé la vitrine et éclaté contre un mur pour tomber sur des tables et s’enflammer.

Occupés à éteindre l’incendie du transformateur dans Saint-François, les premiers des 12 pompiers dépêchés sur les lieux sont arrivés à 4h17 et ont rapidement maîtrisé les flammes, terminant leur mission 10 minutes plus tard.

Le feu, la fumée et l’exploration ont causé 5000 $ de dommages au bâtiment et 2000 $ à son contenu.

L’incendie étant de nature criminelle, le dossier a été transféré aux enquêteurs de la police de Laval.

Feu résidentiel

À 6h45, c’est de sa résidence située au 2493, rue Prudentiel, à Vimont, qu’un citoyen a réclamé l’aide des pompiers, un chargeur de batterie venant de faire défaut dans le garage attenant au bâtiment d’un étage.

Arrivés à 6h52, les pompiers ont contrôlé l’incendie en une minute, assistant surtout le propriétaire qui a été transporté par ambulance, après avoir subi des brûlures au 2e et 3e degrés aux mains, ayant tenté d’éteindre le feu par lui-même.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Faits divers

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page