Connectez-vous à nous
Les trois initiateurs du projet de gauche à droite: Hanna Nicolas, Horatiu Oltean et Dorothy Antonatos. (Photo 2M.Media – Jade Baril)

Santé

Nouvelle superclinique à Laval-des-rapides

C’est le 13 octobre qu’a eu lieu l’inauguration de la superclinique Centre de l’Ile située au 3025, boulevard Tessier, au nord-ouest de Laval-des-Rapides, entre les boulevards Saint-Martin et Le Carrefour.

À l’intérieur de l’établissement, ce sont 21 médecins de famille qui y travaillent et serviront plus de 20 000 Lavallois. De nombreux emplois ont été créés pour l’occasion, alors que 150 personnes travaillent désormais dans ce milieu.

Plusieurs services sont déjà offerts sous ce même toit, que ce soit l’accès à des médecins, infirmières, travailleurs sociaux, pharmaciens, dentistes, audiologistes, audioprothésistes et physiothérapeutes. Un laboratoire est aussi présent dans la bâtisse.

L’un des initiateurs du projet, Hanna Nicolas, affirme que d’autres services seront offerts prochainement. «Nous sommes en discussion avec un groupe de radiologistes et un autre de chirurgiens plastiques. La radiologie c’est ce qui semble le plus concret, a-t-il indiqué. Nous avons assez d’espace pour accueillir d’autres professionnels.»

Malgré les trois mois de retard sur les travaux, en raison de la pandémie, M. Nicolas est fier du résultat final, qu’il juge exceptionnel. Il ajoute qu’il est très heureux d’avoir pu atteindre cet objectif tout en restant ouvert pendant les rénovations.

Annonce bien accueillie

Laval est convoitée par de nombreux jeunes médecins généralistes, a-t-on appris durant la cérémonie officielle d’ouverture de la superclinique.

Du moins, c’est ce qu’affirment Katerine Mauriello et Marie-Laurence Demers, deux médecins qui oeuvrent depuis deux mois dans l’établissement.

«Laval est vraiment idéal pour être médecin de famille, soutient Mme Mauriello, appuyée par sa collègue. On collabore beaucoup avec des spécialistes et c’est une relation d’égal à égal, ce qu’on retrouve moins à Montréal.»

Ce serait 50% des personnes ayant besoin de soins qui sont pris en charge par des médecins généralistes, ce qui arrive moins dans la métropole.

De plus, c’est en ayant des établissements du même type que la superclinique Centre de l’Ile, qu’on attire surtout les nouveaux médecins selon Katerine Mauriello. «J’ai voulu travailler ici, car l’endroit était rénové et lumineux. C’est une chance d’avoir un aussi bel environnement de travail.»

Ce n’est pas seulement les nouveaux médecins généralistes qui sont heureux de voir des établissements tels que ce nouveau centre médical ouvrir. Lors du lancement, près de 50 personnes étaient présentes, dont plusieurs personnalités de la scène politique qui ont tenu à exprimer leur joie quant à cette nouvelle étape.

«Je suis vraiment heureuse des nouveaux investissements comme celui-ci qui se font à Laval. C’est beau de voir des jeunes vouloir venir travailler dans le domaine médical à Laval», de souligner Isabella Tassoni, conseillère municipale sortante dans Laval-des-Rapides.

Le député provincial du comté, Saul Polo, a voulu remercier l’initiateur principal du projet. Au départ, la clinique ne comptait qu’un médecin et en moins de 10 ans, elle a atteint «le plus haut standard dans la médecine familiale et de proximité de services.»

État des lieux

La polyclinique Centre de l’Ile est la septième superclinique à s’installer sur le territoire lavallois. Elle permet d’offrir l’accès aux soins non seulement aux gens qui ont leur médecin de famille à cet endroit, mais aussi aux personnes qui ne sont pas inscrites à la polyclinique.

En d’autres mots, des patients qui n’ont pas de médecin de famille peuvent aussi consulter selon un horaire attitré. L’endroit offre 78 heures de services répartis sur 7 jours.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page