Connectez-vous à nous

Nouvelle érotique et abc du plaisir solitaire pour Caroline Allard

lidl opening times today

Culture

Nouvelle érotique et abc du plaisir solitaire pour Caroline Allard

LITTÉRATURE. Depuis la parution de son traité humoristique Pour en finir avec le sexe, en 2011, l’auteure, scénariste et animatrice Caroline Allard n’a jamais autant reluqué du côté de l’érotisme que cet hiver avec deux publications du genre.

Commentaires

Avec Golden Power, elle signe l’une des deux nouvelles les plus percutantes du recueil Travaux Manuels, le deuxième collectif du genre dirigé par un ami scénarisateur, Stéphane Dompierre, chez Québec Amérique.

«Fidèle à mon habitude, je pensais écrire quelque chose de drôle, mais finalement, je me suis prise au jeu et ç’a pris un tournant très intense, mentionne l’auteure des Chroniques d’une mère indigne et animatrice de la série télévisuelle Le sexe selon les sexes. J’ai remarqué que chez les couples ayant 20 ans de vie commune, comme mon conjoint et moi, une pudeur s’installe. Il y a une gêne d’essayer de nouvelles choses.»

Héroïne forte

Dans cette prose d’un érotisme résolument cru sans être vulgaire, Caroline Allard explore la force de l’interdit, quand une femme mariée entame une liaison avec un amant, jouant à repousser ses limites et les siennes.

«Sûre d’elle et audacieuse, Sophie finit par se demander si son mari et elle pourraient pousser aussi loin leurs ébats sexuels, continue l’écrivaine qui réside dans Laval-des-Rapides qu’elle aime rebaptiser «Plateau adjacent». J’ai surpris des gens et moi-même. La nouvelle permet d’expérimenter justement des styles moins familiers. Peut-être reviendrai-je à ce genre d’érotisme, qui sait?»

Pari perdu, livre gagné

Dans un salon du livre, l’écrivain jeunesse Louis Émond s’est fait lancer un pari par un camarade, soit d’écrire un livre sur la masturbation. Il n’en fallait pas plus pour qu’il s’attelle à la tâche et en présente bientôt le résultat à la maison d’édition publiant Caroline Allard, où une directrice de collection lui fait remarquer qu’il «manque une voix féminine».

«Dans notre émission télé, j’ai réalisé que l’on peut parler sans gêne de la meilleure technique de fellation, mais que personne n’osait s’avancer quand il était question de masturbation, souligne Caroline Allard. J’ai trouvé l’idée bonne pour décomplexer un peu tout le monde sur le sujet. Ça se veut sympathique pour rire de la chose sans ton moralisateur.»

Au fil des 60 pages de L’Abécédaire du plaisir solitaire, les lecteurs retrouvent des citations, statistiques, faits historiques et scientiques, ainsi que, surtout, 2 définitions par lettre de l’alphabet, l’une au masculin l’autre au féminin.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page