Connectez-vous à nous
ATP
La Ressource ATP a été créé en 2000. Depuis ce temps, elle offre des groupes d'entraide et d’éducation populaire aux personnes atteintes d'un trouble anxieux ou d'un trouble panique dans trois points de services lavallois. (Photo 2M.Media)

Actualités

Nouveaux locaux pour la Ressource ATP

La Ressource Anxiété Trouble Panique (ATP) a inauguré, le 12 octobre, ses nouveaux locaux qui sont situés au 599, rue Saint-André, dans Pont-Viau.

Ceux-ci se trouvent au deuxième étage de l’édifice qui est partagé avec la Société nationale du Québec à Laval et la Maison des jeunes du Marigot. La Ressource ATP s’y était installée dès novembre 2020, mais l’inauguration officielle a été repoussée de quelques mois en raison du contexte de pandémie de la COVID-19.

L’ensemble des discours tenus en marge de l’inauguration des locaux de La Ressource ATP. (Vidéo 2M.Media)

«Nous devons remercier les donateurs qui nous sont venus en aide malgré l’été chaud en 2020, mentionne Marie Christine Perreault, directrice générale de l’organisme. Sans eux, il aurait été difficile pour nous de saisir cette occasion en or que nous offrait la Maison des jeunes : rénover et mettre à niveau ses locaux vacants et nous y installer dans un délai raisonnable.»

«On a réussi à faire un endroit et une association pour aider les gens qui ont besoin d’aide au niveau de la santé mentale, de l’anxiété ou du trouble panique, ajoute quant à lui Francis Vermette, directeur général de la Maison des jeunes du Marigot. C’était important pour nous de supporter et innover avec un projet comme celui-là.»

L’ensemble des locaux désormais utilisés par la Ressource ATP ont d’ailleurs été remaniés et mis au goût du jour en collaboration avec l’architecte Stéphanie Alberola.

Disposition

Les nouveaux locaux comprennent trois bureaux dédiés à l’équipe de l’organisme, ainsi qu’une salle commune pour l’heure du lunch.

On y retrouve aussi une grande salle pour les rencontres avec la clientèle de La Ressource ATP. Comme il n’y a pas d’intervention individuelle, celle-ci correspond bien aux besoins de l’organisme.

Elle permet également le respect des règles sanitaires, tout en prenant en compte que chaque séance en groupe a lieu en présence de deux animatrices.

Besoin criant

Selon Mme Perreault, la pandémie a tout de même amené son lot de positif pour les organismes qui aident les personnes atteintes de troubles anxieux. «Le sujet n’est plus un tabou, a-t-elle précisé. On se rend compte que la santé mentale est fondamentale.»

Ce message a été soutenu par les nombreux donateurs présents lors du dévoilement.

«Le contexte associé à la COVID-19 a accentué tous les enjeux associés à la santé mentale, soulignait Saul Polo, député de Laval-des-Rapides. Depuis des années, on dit que la santé mentale c’est la maladie du siècle. Il faut y consacrer plus d’attention et de ressources.»

«Dans notre société, on agit souvent une fois que le dommage est fait, mais il faut réagir en prévention, a ensuite complété le maire Marc Demers. Les organismes communautaires sur le territoire de Laval offrent un service tellement important qui n’est malheureusement pas valorisé à la hauteur qu’il devrait l’être.»

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page