Connectez-vous à nous

Nouveau Cosmodôme: Toucher l’espace du bout des doigts

Actualités

Nouveau Cosmodôme: Toucher l’espace du bout des doigts

C’est un Cosmodôme partiellement revampé qu’était fier de présenter en avant-première Sylvain Bélair, directeur général du musée. Un projet de 10,5 M$, entrepris en 2009, qui permettra au public de devenir acteur des missions spatiales, grâce à l’utilisation de multiples technologies virtuelles.

«Notre objectif était de stimuler encore plus l’intérêt des jeunes et des moins jeunes pour l’exploration spatiale et astronautique, au moyen des dernières technologies interactives et multimédias», a déclaré M. Bélair, lors de la présentation des nouvelles installations, le 28 novembre.

Ainsi, trois nouvelles missions seront proposées aux visiteurs: Aux Frontières du Cosmos, Planète rouge et Le Rêve impossible. Durant chacune des expériences d’une durée de 60 minutes, les explorateurs devront passer à travers plusieurs étapes afin de lancer une sonde dans le système solaire, visiter la planète Mars ou encore se glisser dans la peau des pionniers de la conquête de la Lune.

«Il était vraiment temps de repenser l’expérience et le défi était grand, car l’aérospatial est en mutation constante», a ajouté le maire Gilles Vaillancourt.

Le goût de l’espace

Avec la mise en place d’autant d’outils interactifs, le directeur du Cosmodôme ne cache pas ses intérêts.

«On voulait être capable de susciter l’intérêt des adultes comme des enfants et convaincre certains à entreprendre des études dans le domaine.» Une vision qui semblait concorder avec celle de la ministre responsable de la région de Laval, Michelle Courchesne. «Si seulement cela peut intéresser les jeunes à aller en sciences. Le Québec a besoin de scientifiques dans tous les domaines. Peut-être que le Cosmodôme verra naître des petites Julie Payette et des petits Marc Garneau ou David Saint-Jacques», a-t-elle lancé.

Plus de visiteurs

Le Cosmodôme, qui totalise 80 000 entrées par année, soit 2 millions depuis son ouverture il y a 17 ans, espère que cette nouvelle programmation permettra d’élargir son bassin de fréquentation.

«On aimerait doubler notre fréquentation d’ici un an», a déclaré le directeur général. D’ailleurs, pour attirer les curieux, le musée offrira un tarif à 50 % du prix régulier aux Lavallois, du 15 décembre au 15 février.

Le projet de l’exploration spatiale à peine inauguré, Sylvain Bélair ne cache pas ses futures ambitions, puisqu’il souhaiterait modifier l’intérieur de la navette spatiale en s’équipant d’un nouveau simulateur de vol, d’ici deux ans.

Le Cosmodôme ouvrira ses portes au public le 15 décembre prochain. Information: www.cosmodome.org ou 450 978-3600.

À lire aussi: À la conquête de l’espace

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page