Connectez-vous à nous
Les organisateurs ont fait plusieurs rénovations au sein du bâtiment pour créer un centre jeunesse attrayant. (Photo gracieuseté)

Football

Nouveau centre jeunesse pour les joueurs de football lavallois

Les Bulldogs de Laval, les Dragons de Laval et les Blues de Chomedey se sont associés afin d’offrir un centre jeunesse offrant de l’aide aux devoirs à leurs joueurs âgés de 13 à 17 ans qui sera situé au 48, boulevard des Laurentides, local #13, dans Pont-Viau.

Celui-ci devrait ouvrir d’ici le début de la prochaine rentrée scolaire à raison de deux jours par semaine. Certains tuteurs mis à la disposition des joueurs proviendront du Collège Montmorency et de l’Université de Montréal, tandis que d’autres seront des anciens enseignants à la retraite.

4
5
2
1

(Photos gracieusetés)

«Souvent, les parents nous disent que l’enfant ne pourra pas être à la pratique, car ils doivent retourner à la maison pour faire des devoirs, note Mario Pellegrino, vice-président et directeur-général des Bulldogs. Avec ça, les jeunes pourront venir faire leur devoir, puis traverser l’autre côté de la rue lorsque la pratique commencera.»

En effet, ce nouveau centre est situé à proximité du terrain de football du parc Cartier.

Volet social

Diverses rénovations ont été faites au sein du bâtiment pour permettre d’accueillir des étudiants-athlètes. On y retrouve des bureaux et des étagères contenant des fournitures scolaires, telles que des crayons, cahiers et calculatrices. Pour rendre l’endroit plus attractif, les jeunes auront aussi accès à un Xbox et une télévision.

«Ça fait partie du volet social qu’on a voulu intégrer dans le football, poursuit M. Pellegrino qui dit travailler sur ce projet depuis trois ans. On met les championnats de côté pour voir les jeunes réussir dans la vie. On leur donne un coup de main et on veut juste les aider à obtenir un diplôme.»

Il rappelle d’ailleurs que les jeunes qui aspirent aux circuits professionnels se doivent de passer par les rangs collégiaux et universitaires.

Bien que l’endroit soit géré par les clubs de football de la région, les jeunes devraient également y avoir accès durant l’hiver.

Commandite

La création d’un centre jeunesse vient évidemment avec un besoin de financement. Comme le service offert sera gratuit pour les familles des jeunes, les trois clubs de football se cherchent différents partenaires intéressés à s’impliquer dans le projet.

«Nous avons présenté le programme à plusieurs délégués municipaux, provinciaux et fédéraux, conclut Mario Pellegrino. Nous avons reçu beaucoup d’appui. Il a aussi des subventions qui ont été demandées à la Ville, mais il y a encore de la paperasse à remplir.»

Les clubs de football de Laval sont aussi à la recherche de commanditaires pour offrir des collations aux jeunes avant les pratiques, ce qui complèterait l’expérience d’apprentissage offerte au centre jeunesse.

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page