Connectez-vous à nous

«Nous voulons diminuer les pénalités et développer les joueurs»

lidl opening times today

Hockey

«Nous voulons diminuer les pénalités et développer les joueurs»

LANCEMENT. Denis Baillairgé et son équipe ont bien l’intention de poursuivre le développement des hockeyeurs du Québec pour une 41<+>e<+> année, mais aussi de diminuer le nombre de pénalités.

Commentaires

«Nous voulons assurer encore plus la sécurité des jeunes, souligne Denis Baillairgé lors d’une conférence de presse tenue le mardi 30 août pour lancer la saison 2016-17. Nous n’accepterons pas les coups à la tête. Il y a trop de quatre minutes de pénalités.

«Il y a de moins en moins de plaquages par-derrière, car nous avons mis des moyens en place il y a quelques années. Nous espérons faire la même chose avec les coups à la tête», ajoute-t-il.

M. Baillairgé ne croit pas que ses officiels seront plus permissifs même si le souhait de la Ligue est d’avoir moins de pénalités. «Nous voulons éliminer les coups dangereux.»

Parcours

La Ligue a décidé de s’associer à Dany Dubé, ancien entraîneur et analyste, pour que les joueurs participent à des parcours d’agilité, afin d’améliorer leurs habiletés techniques.

Le vice-président du Rousseau-Royal de Laval, Bob Plante junior, voit ces parcours d’un bon œil. «Les jeunes ont souvent de la difficulté à se prendre en main. Ce projet de Dany Dubé est excellent. Ce sera une compétition positive. Si on l’apporte aux catégories pee-wee et bantam, cela permettra aux joueurs de connaître les standards.»

La Ligue remettra des Prix Dany Dubé pour récompenser les joueurs qui se seront améliorés sur le plan technique lors des différents parcours qu’ils auront complétés aux entraînements.

«Nous aurons 10 000 $ en bourses, précise le président. Nous voulons que nos jeunes s’améliorent.

«Pour compléter le virage amorcé il y a deux ans, toutes les équipes participeront au PDP, programme personnalisé du joueur, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec la collaboration de Georges Larivière, du Comité de développement du circuit Courteau», ajoute-t-il.

 

En désaccord

Parmi les autres changements soit de passer de 20 à 19 joueurs, M. Plante n’est pas convaincu que toutes les équipes étaient en accord avec cette nouvelle règle.

«Laval-Montréal n’était pas en faveur, indique-t-il. Nous voulions rester à 20 joueurs. Nous avons trois pratiques, deux hors glace et deux parties par semaine. Cela affecte l’intensité des pratiques avec un joueur en moins. On ne le souhaite pas, mais il faut ajouter les blessures et les suspensions. On se retrouve à 18 ou 17 joueurs, ce n’est pas assez.

«Nos joueurs substituts proviennent du midget espoir alors qu’ils jouent en même temps que nous. De plus, nous ne pouvons pas les utiliser quand ils ont des tournois ou aux Championnats provinciaux. Je vais les prendre où les substituts», se questionne-t-il.

Ouverture

Le Blizzard du Séminaire Saint-François et les Commandeurs de Lévis ouvriront le bal lors d’un match d’ouverture le vendredi 2 septembre. Laval-Montréal amorcera sa saison sur la route en visitant les Gaulois du Collège Antoine-Girouard, le 9 septembre. Le premier match local aura lieu le vendredi 16 septembre, à 19h, alors que les Forestiers d’Amos seront les visiteurs à l’aréna Garon, à Montréal.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Hockey

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
342
Haut de page