Connectez-vous à nous
lidl opening times today

Magasinage des Fêtes

Nombre de petits détaillants jouent leur survie cet automne

Ces prochaines semaines risquent d’être décisives pour bien des commerçants de proximité qui ont vu leurs revenus chuter en cette année pandémique.

D’où la campagne Achetons québécois lancé le 17 novembre par le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon.

À l’approche du grand magasinage du temps des Fêtes, période la plus achalandée de l’année pour la majorité des commerces de détail, le ministre en appelle à la solidarité des Québécois, les invitant à magasiner tôt afin d’éviter les rassemblements dans les centres commerciaux.

«La période des Fêtes n’aura jamais été aussi cruciale pour nos commerçants», convient François Vincent, vice-président Québec de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Tendance à inverser

Selon un sondage mené du 25 au 27 septembre par la FCEI, les 1500 consommateurs canadiens interrogés prévoyaient dépenser 66 % de leur budget dédié aux Fêtes dans les grandes entreprises cette année.

«Les propriétaires de PME ont peur de ne pas pouvoir survivre et s’ils y arrivent, ils craignent que la pandémie pousse les consommateurs à adopter de manière permanente de nouvelles habitudes de consommation et [à magasiner] de préférence chez les grandes entreprises», peut-on lire dans le rapport La consommation réfléchie – Privilégier les PME pendant la pandémie, publié par la FCEI le 21 octobre.

De fait, avec la pandémie, les petits détaillants ont subi une baisse importante de leur niveau de ventes habituel au profit des géants de l’industrie.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante en donne pour preuve la hausse moyenne des revenus engrangés par Amazon (33 %), Walmart Canada (6 %) et Costco Canada (5 %) au 2e trimestre de l’année en cours.

Faillites en vue

Un autre coup de sonde effectué par la FCEI révèle qu’un détaillant de proximité sur sept (14 %) envisageait sérieusement de déclarer faillite ou de liquider son entreprise en raison de la COVID-19, ce qui ajoute à la gravité de la situation et à la nécessité du déploiement de la présente campagne Achetons québécois.

Diffusées à la télévision et dans les réseaux sociaux, les publicités ont notamment pour objectif de susciter la fierté des Québécois à participer à un effort collectif en achetant local.

Les Conseils québécois et canadien du commerce de détail, le Panier Bleu, la Grappe métropolitaine de la mode – Mmode, la Fédération des chambres de commerce du Québec et la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante soutiennent évidemment inconditionnellement cette initiative gouvernementale.

Commentaires

Journaliste à l'économie, l'environnement, le logement et la politique municipale, provinciale et fédérale, sstamour@2m.media, 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

555
Publicité

Populaires

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page