Connectez-vous à nous

Navette gratuite au centre-ville dès le 7 janvier

Actualités

Navette gratuite au centre-ville dès le 7 janvier

TRANSPORT. Les usagers de la ligne 360 n’auront plus à ouvrir leur portefeuille à partir du 7 janvier 2017 pour y avoir accès, la Société de transport de Laval (STL) ayant décrété la gratuité pour cette navette sillonnant le centre-ville.

Commentaires

La décision découle de l’adoption du budget de la STL par le conseil municipal. Le circuit 360, mis sur pied cette année, est en opération les fins de semaine et sept jours sur sept durant l’été.

Par ailleurs, on enregistre une hausse de 5,8 % du budget de fonctionnement de la STL, qui se chiffre à 144,6 M$, alors que le Plan triennal d’immobilisations est de 165,4 M$. L’augmentation moyenne des tarifs s’élèvera à 1,7 % pour la prochaine année, mais il n’y aura aucun changement au niveau du tarif au comptant au coût de 3,25 $. Cependant, les tarifs d’abonnements mensuels et les blocs de huit droits de passage subiront une hausse le 1er janvier, passant respectivement de 91 à 93 $ et de 22 à 22,50 $.

«Cette majoration des tarifs sera donc en deçà du taux d’inflation anticipé, fait remarquer par voie de communiqué David De Cotis, président du conseil d’administration. Parallèlement, le budget 2017 prévoit une hausse de l’offre de service de 1,4 %. De plus, avec l’implantation des mesures préférentielles pour bus (MPB), dont 14,4 kilomètres de voies réservées aux autobus, les clients peuvent s’attendre à un réseau de transport plus performant.»

Objectifs stratégiques

Dans son budget, la STL a prévu des moyens pour atteindre ses objectifs stratégiques, qui sont «d’augmenter l’achalandage de façon supérieure à l’augmentation de la population lavalloise et de réduire de 10 % les émissions de gaz à effet de serre (GES) par kilomètre parcouru, d’ici 2018».

Finalement, pour l’année 2017, la Ville de Laval contribuera à la hauteur de 70,2 M$, un appui financier en hausse de 7,5 %, confirmant «la volonté de l’administration municipale de faire du transport collectif un élément clé de la mobilité durable à Laval», de terminer David De Cotis.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à la retraite

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page