Connectez-vous à nous

La finale de Miss Québec après l’enfer du viol

lidl opening times today

Actualités

La finale de Miss Québec après l’enfer du viol

Ce samedi 2 mars, au Sheraton Laval, la Fabrevilloise Carole-Anne Fontaine consacrera un rêve de petite fille en prenant part à la finale de Miss Québec après avoir subi 11 ans d’agressions sexuelles répétées de la part du fils de son beau-père.

«Je travaille aujourd’hui à me reconstruire comme personne et la participation à Miss Québec fait partie de ce cheminement, raconte la jeune femme de 27 ans. J’ai commencé le concours en ayant un masque, pour ensuite continuer en étant vraiment moi-même, soit quelqu’un d’attentionnée aux besoins des autres. Peu importe le résultat final, j’ai déjà remporté la victoire.»

«Je suis contente de voir que ma fille s’est lancée dans cette belle aventure qui lui a permis de s’ouvrir à la vie», souligne Lise Després, la mère de la concurrente.

«Je trouve que ça lui permet d’avancer avec motivation et ça la rend toute pétillante!», ajoute sa sœur, Jessica Fontaine.

Inceste et résilience

Il y a quelques années, Carole-Anne Fontaine s’est tournée vers le Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) de Laval, avant de porter plainte au Service de police de Laval.

Au terme d’un premier procès, son agresseur a été reconnu coupable et condamné à cinq ans de prison, en septembre 2018, avant d’être remis en liberté conditionnelle après avoir fait appel de ce jugement.

«Nous sommes en attente de la comparution et décision en Cour d’appel, précise la Lavalloise. Moi, j’ai dit la vérité et me suis “livrée” franchement à la Cour. Je suis prête à continuer à me battre jusqu’au verdict final.»

Rencontre décisive

Durant cette démarche pour faire table rase de son passé, celle qui possède une formation en esthétisme est tombée par hasard sur un kiosque du concours de Miss Québec, au centre commercial Place Rosemère, à l’été 2017. Elle a raconté son histoire à la directrice des opérations, Alice Topolniski, qui a apprécié son tempérament.

«Au secondaire, à l’école Poly-Jeunesse, j’ai été tentée par cette aventure dont je rêvais depuis l’enfance et qui m’avait été proposée, relate l’ancienne élève de l’école Les Cardinaux. Toutefois, mon beau-père s’est dit trop inquiet et j’ai reculé.»

«La véritable beauté d’une personne émane du cœur. Malgré tout ce que tu as vécu dans le passé, tu as le choix de devenir celle que tu veux dans la vie.»

– Carole-Anne Fontaine, finaliste à Miss Québec 2019

Une fois sa candidature déposée, Carole-Anne a été l’une des 300 jeunes femmes à avoir été présélectionnées  parmi les 5500 ayant rempli un formulaire pour l’un des trois volets de la compétition existant depuis 1956 au Québec, soit les catégories Pré Teen, Teen et Miss Québec.

«Nous ne sommes plus jugées sur notre apparence physique mais sur notre personnalité, aisance avec les gens, camaraderie, gentillesse, des éléments qui sont observés et évalués durant diverses activités, dont la première s’est déroulée à la plage de Pointe-Calumet à l’été 2018», confie celle qui s’est démarquée en recueillant des dons pour le Passeport de rêve d’Opération Enfant-Soleil.

À la seconde étape de ce long parcours qu’est Miss Québec, la courageuse jeune femme a dû parler d’elle en… seulement 10 secondes! Préalablement, elle avait reçu des ateliers de bonne posture, diction, maquillage, coiffure et aisance sur scène. Carole-Anne a atteint le stade suivant, prenant part à une journée de filles dans un salon de quilles, recevant alors la plaque Miss Esprit de Camaraderie.

Par la suite, le 2 décembre dernier, la Lavalloise a franchi la dernière phase avant la grande finale durant un gala animé par Mario Lirette.

«Les 12 filles finalistes sont gentilles entre elles, malgré qu’on soit en compétition. Également, les organisateurs sont tellement humains que ça élimine toute peur. J’ai hâte à cette finale. Je me sens bien. Comme j’ai dit, l’expérience m’a permis de me trouver en tant que femme. Longtemps, j’avais joué le rôle de la fille forte, mais blessée profondément à l’intérieur», de conclure Carole-Anne, dont la performance la rend déjà éligible au titre de Miss Canada.

Quiconque désirerait en savoir plus sur la jeune femme et sa participation à Miss Québec peut se rendre sur sa page personnelle à missquebec.ca/carole-anne-f.

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Publicité
342
Haut de page