Connectez-vous à nous

Michel Trottier teste sa plateforme électorale

Actualités

Michel Trottier teste sa plateforme électorale

PORTE-À-PORTE. Le chef du Parti Laval et candidat à la mairie, Michel Trottier, profite des grandes vacances de la construction pour mener «une opération de porte-à-porte consultative», district par district.

Commentaires

Le but de l’exercice est de mettre à l’épreuve la plateforme électorale élaborée par le parti question de voir si elle passe le test des véritables enjeux locaux et de la volonté des citoyens, et ce, à l’échelle de la ville comme des quartiers.

«Nous voulons implanter une politique de proximité, c’est donc naturel de s’assurer que nous offrons des propositions attendues par les citoyens», affirme M. Trottier, actuel conseiller municipal de Fabreville.

En ligne

Dans la même foulée, Parti Laval invite les citoyens à partager leurs idées visant à améliorer la qualité de vie lavalloise via un outil de consultation en ligne baptisé «BONJOUR!».

«Les citoyens ont d’excellentes idées qu’il faut écouter», fait valoir son chef en insistant sur l’importance de «faire confiance aux idées nouvelles et novatrices».

Michel Trottier dit vouloir «rétablir l’équilibre entre les quartiers et le centre urbain», lui qui reproche à l’administration Demers d’en avoir que pour le centre-ville en se faisant le maître-d’œuvre des «projets planifiés par l’ex-maire Vaillancourt».

«Laval érige des infrastructures immenses toutes situées dans le même quadrilatère au centre de Laval, poursuit-il, tout en dénonçant «un manque criant d’initiatives créatives, d’infrastructures et de services» dans les pôles de quartiers résidentiels.

Enfin, le Parti Laval annonce la mise en ligne prochaine d’une capsule vidéo encourageant les citoyens à partager leurs idées et ainsi contribuer à bonifier sa plateforme électorale.

Le but de l’exercice est de mettre à l’épreuve la plateforme électorale élaborée par le parti question de voir si elle passe le test des véritables enjeux locaux et de la volonté des citoyens, et ce, à l’échelle de la ville comme des quartiers.

«Nous voulons implanter une politique de proximité, c’est donc naturel de s’assurer que nous offrons des propositions attendues par les citoyens», affirme M. Trottier, actuel conseiller municipal de Fabreville.

En ligne

Dans la même foulée, Parti Laval invite les citoyens à partager leurs idées visant à améliorer la qualité de vie lavalloise via un outil de consultation en ligne baptisé «BONJOUR!».

«Les citoyens ont d’excellentes idées qu’il faut écouter», fait valoir son chef en insistant sur l’importance de «faire confiance aux idées nouvelles et novatrices».

Michel Trottier dit vouloir «rétablir l’équilibre entre les quartiers et le centre urbain», lui qui reproche à l’administration Demers d’en avoir que pour le centre-ville en se faisant le maître-d’œuvre des «projets planifiés par l’ex-maire Vaillancourt».

«Laval érige des infrastructures immenses toutes situées dans le même quadrilatère au centre de Laval, poursuit-il, tout en dénonçant «un manque criant d’initiatives créatives, d’infrastructures et de services» dans les pôles de quartiers résidentiels.

Enfin, le Parti Laval annonce la mise en ligne prochaine d’une capsule vidéo encourageant les citoyens à partager leurs idées et ainsi contribuer à bonifier sa plateforme électorale.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page