Connectez-vous à nous

Michel Trottier en lice pour le titre de Personnalité élue 2016

Actualités

Michel Trottier en lice pour le titre de Personnalité élue 2016

DÉMOCRATIE. La Ligue d’action civique (LDAC) a retenu la candidature du conseiller municipal indépendant Michel Trottier parmi les quatre finalistes au titre de Personnalité élue de l’année.

Commentaires

Le maire de Bois-des-Filion, Paul Larocque, et les conseillers municipaux Doreen Assaad (Brossard) et Xavier-Antoine Lalande (St-Colomban) sont également en lice pour ce titre qui sera décerné à Montréal ce dimanche, 27 novembre, lors du colloque annuel de l’organisme à but non lucratif luttant contre la corruption à l’échelle nationale.

Incidemment, la Ligue d’Action civique remettra un prix spécial à titre posthume à l’ex-députée Sylvie Roy pour le rôle qu’elle a joué dans le décret ayant conduit à la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction.

Trottier

Regroupant des citoyens, élus et organisateurs politiques interpellés par les révélations de collusion et corruption et désireux de s’impliquer dans l’assainissement des moeurs politiques, la Ligue fait la promotion de l’éthique et de la saine gestion des affaires municipales.

Sur sa page Facebook, elle salue, entre autres, le travail de Michel Trottier qui «multiplie les propositions pour améliorer la gouvernance de Laval et distille son optimisme envers la politique municipale». Bien que rejetées par le conseil, ses propositions pour la création d’un comité plénier et la mise en place d’un système de colistier sont soulignées par la Ligue d’action civique.

Celle-ci présente M. Trottier comme une «figure reconnue de l’opposition à l’Hôtel de Ville» de Laval.

François Beaudry lors de son témoignage devant la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, le 5 mai.
François Beaudry lors de son témoignage devant la Commission d’enquête sur l’octroi et la gestion des contrats publics dans l’industrie de la construction, le 5 mai.  ©Photo – Capture d’écran – CEIC

Personnalité de l’ombre

Dimanche, l’ingénieur à la retraite, ex-conseiller du sous-ministre aux Transports et témoin important de la commission Charbonneau, François Beaudry, sera élevé au rang de «Personnalité de l’ombre».

Il est celui par qui est arrivé le scandale de la collusion dans l’industrie de la construction.

On se rappellera qu’à l’émission Enquête du 14 octobre 2009, il avait révélé à visage à découvert que les appels d’offres publiques étaient truqués à Laval.

Il en voulait pour preuve 10 contrats octroyés le 18 février 2003 lors de l’ouverture de soumissions publiques à l’hôtel de ville en lien avec des travaux d’égouts, d’aqueduc, de drainage, d’excavation et de pavage.

À son passage à la commission Charbonneau, en mai 2014, celle-ci avait mis au jour chacun de ces appels d’offres. La quasi-totalité des 21 entrepreneurs collusionnaires y ayant soumissionné avaient déjà été cités à la commission Charbonneau et/ou arrêtés lors de la rafle de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) de la Sûreté du Québec, le 9 mai 2013.

Enfin, la Ligue d’action civique remettra le prix «Personnalité publique» à l’ex-vérificateur général de la Ville de Montréal, Jacques Bergeron, pour souligner son travail lors de la saga des compteurs d’eau.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste à l'économie et la politique municipale , Stéphane.st-amour@2m.media , 450-667-4360 poste : 3523

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page