Connectez-vous à nous

Michel Rivard brise le moule sur fond identitaire

lidl opening times today

Culture

Michel Rivard brise le moule sur fond identitaire

Quand il a développé le concept de L’origine de mes espèces, Michel Rivard avait une conviction: ne pas répéter le schéma écriture-composition-album-tournée des 40 dernières années. Surtout, il avait envie d’un spectacle de paroles qu’il a finalement orchestré autour de sa quête identitaire des dernières années.

En octobre 2014, l’auteur-compositeur-interprète a perdu sa mère. Se retrouvant orphelin, Michel Rivard a décidé d’obtenir des réponses aux questions et réflexions qu’il avait toujours nourries sur son enfance et ses origines.

«Je pouvais me pencher sur l’histoire de mes parents sans leur remettre leur jeunesse en pleine face, raconte sereinement le principal intéressé qui a rencontré tantes, seconde épouse et autres personnes ayant bien connu son père et sa mère. L’image qui ressort beaucoup est celle du casse-tête que j’ai tenté de reconstituer à travers les pièces trouvées ou non.»

Il y a un peu plus d’un an, le projet artistique a pris le virage d’une petite enquête, ayant même mené jusqu’à un test ADN, à la suite d’une révélation bouleversant ses convictions jusque-là.

«Un théâtre musical en solitaire demeure encore la meilleure appellation pour ce nouveau spectacle. À travers mes petites histoires, les gens se plongent dans leurs petites histoires à eux.»

– Michel Rivard

Trouver le drame

«Toute cette quête a été une aventure intéressante, stimulante et surprenante, continue Michel Rivard. Une fois terminée, il fallait me convaincre que ça reste une œuvre d’art, que je pouvais aller au-delà d’une personne connue qui révèle des secrets de famille»

L’acteur, improvisateur, auteur-compositeur-interprète a désiré conjuguer tous ses talents dans ce théâtre musical en solitaire, où le monologue dramatique est ponctué de 11 chansons.

«J’ai écrit ça d’un souffle dans un esprit très organique, où les mots qui me venaient trouvaient vite leur résonance dans le théâtre ou la chanson, avec l’aide d’Alexia Bürger comme conseillère dramaturgique. Également, j’aurais pu faire ça assis devant un micro avec une guitare. Or, j’ai voulu la totale: mise en scène, décor. Je voulais me faire diriger, ce qu’a accepté Claude Poissant.»

Le succès a été instantané. Depuis la première au théâtre de La Licorne, où le spectacle a été présenté à guichets fermés, puis en reprise au Théâtre Jean Duceppe, Michel Rivard savoure le plaisir de jouer un objet théâtral fluide, en prenant maintenant la route, lui qui confie avoir toujours aimé partir à la rencontre du public québécois en tournée.

Michel Rivard présente son spectacle «L’origine de mes espèces », ce mardi 14 mai, à 20h, à la salle André-Mathieu (475, boulevard de l’Avenir). Information: 450 667-2040.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Culture

555
Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Publicité
342
Haut de page