Connectez-vous à nous

Michel Blanchette part avec la satisfaction du devoir accompli

Sports

Michel Blanchette part avec la satisfaction du devoir accompli

MONTMORENCY. Après 37 ans au service des sports du Collège Montmorency, Michel Blanchette a décidé de prendre sa retraite en juin prochain.

Commentaires

L’homme de 59 ans affirme qu’il quitte avec la satisfaction du devoir accompli. Et quand on lui demande quel est son plus beau souvenir à Montmorency, il répond: «Sincèrement, je ne peux pas t’en dire un seul, il y en a trop de beaux et bons moments et si j’en nommais un, ce serait au détriment de plusieurs autres», lance-t-il.

«Je pourrais dire nos premiers championnats au hockey, en basketball, volleyball, etc.» ajoute-t-il du bout des lèvres.

Sa plus grande fierté est que les Nomades se retrouvent souvent parmi les équipes les plus performantes dans les différents sports.

«Chaque année, toutes nos équipes ont des chances de médailles aux Championnats provinciaux et nous avons toujours la plus grande délégation», affirme celui qui a le logo des Nomades tatoué sur le cœur.

Entraîneurs de qualité

Le coordonnateur des sports sait pertinemment que les succès des Nomades sont dus à la longévité au sein du personnel d’entraîneurs.

«Nos entraîneurs sont qualifiés et ils restent longtemps à Montmorency. On n’a qu’à penser au Jerry Saint-Phard, Dominique Rescat (plus de 20 ans), Guillaume Giroux (17 ans), Guy Pariseau, etc.»

Son plus grand défi aura été de conserver cette énergie et de toujours garder les équipes des Nomades parmi les meilleures au Québec.

«Une autre belle réalisation est d’avoir pu attirer nos anciens dans le giron des Nomades: Dominique Sauvé (responsable de la physiothérapie), Marco Beauchamp (éducateur physique) et Mariane Fortier (animation et suivi académique des Nomades). Ils ont donné du temps à nos programmes de sports», enchaîne-t-il.

L’après-Mike

Avant son départ, Michel a tenu à discuter avec le directeur su service des affaires étudiantes, Yves Carignan, de l’avenir du programme des sports. «Il fallait préparer l’après-Mike. On a fait un plan et je pense qu’il fallait embaucher un professionnel, garder mon poste et engager quelqu’un pour le suivi académique. Quand je serai parti, ils seront une équipe de trois.»

Les plus grands

De nombreux grands athlètes ont porté les couleurs bleu, vert et blanc. Bobby Miller (basketball), Pascal Cardinal (volleyball) et Maryam Sylla (basketball féminin) pourraient figurer parmi le top 3 de Michel Blanchette. «Encore là, c’est difficile d’en nommer quelques-uns. Il y a tellement de bons athlètes qui sont passés par Montmorency en 37 ans.»

Michel ne s’en cache pas. Il s’ennuiera de l’effervescence qui entourait les groupes de jeunes qui travaillent et qui s’entraînent quotidiennement. «C’est certain que je reviendrai voir des parties, mais je vais peut-être aussi encore donner un coup de main au financement, un volet important.»

Équipes gagnantes

Le coordonnateur des sports admet que les jeunes qui s’inscrivent à Montmorency savent pertinemment qu’ils adhérent à des équipes championnes. D’ailleurs, les Nomades ont remporté 14 titres en 2013-14 dans plusieurs disciplines sportives.

«Que ce soit en badminton, basketball, volleyball, soccer, cross-country, nos équipes s’illustrent. Nous mettons l’accent sur le développement, la compétition et les performances. Quand on met autant d’argent dans nos programmes, ce n’est pas juste pour participer», admet-il.

«Oui, la raison première pourquoi les jeunes fréquentent le Collège, c’est pour réussir leurs études. Ils sont là aussi pour représenter les Nomades et se rendre le plus loin possible.»

Dernier tour de piste

Michel Blanchette s’est réjoui de pouvoir organiser les Championnats provinciaux de basketball division 1 dans sa cour au début du mois de mars. Ce dernier a également été honoré au terme de la conquête de la formation féminine des Nomades. Et l’émotion était au rendez-vous pour celui que l’on surnomme Mike.

Il n’était pas seul pour mener à bien cette compétition d’envergure. Il a pu compter sur le soutien de Marian Fortier, Karell Cadoret et Duane John.

«Je ne pouvais pas demander mieux comme dernier événement majeur. Plus de 800 spectateurs ont assisté aux parties. Il y a eu beaucoup d’ambiance. Tout s’est bien déroulé et les Nomades ont gagné chez les filles», termine-t-il, les yeux rougis.

Autre texte à lire: «J’aurai de grands souliers à chausser» – Duane John.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page