Connectez-vous à nous
Si la police de Laval a débuté l’investigation sur cet homicide, c’est désormais la SQ qui en prendra charge, puisqu’il résulterait du crime organisé. (Photo 2M.Media)

Faits divers

Meurtre d’un homme dans Laval-des-Rapides

Un individu âgé dans la fin vingtaine a été assassiné sur la rue Saint-Luc, entre les rues Meunier Ouest et Tourangeau, dans la nuit du mardi 17 août.

De nombreux appels ont été faits au 911 autour de 2h34, témoignant tous de plusieurs coups de feu entendus dans ce secteur industriel et commercial de Laval-des-Rapides, situé tout juste à l’ouest du boulevard des Laurentides.

À leur arrivée sur les lieux, les policiers ont découvert le corps inanimé d’un homme gisant sur le terrain extérieur d’une résidence faisant face aux arrière-cours de commerces.

Un poste de commandement de l’Unité des crimes contre la personne de la SQ était toujours en poste le mardi 17 août en début d’après-midi. (Photo 2M.Media)

La victime avait été atteinte de nombreux projectiles, subissant des blessures fatales. Sa mort a été constatée sur place.

Déjà, plusieurs témoins se trouvaient également sur les lieux. Ils ont été rencontrés par les policiers tentant d’avoir une description de suspect ou véhicule impliqués dans cet homicide, le deuxième à se produire en sol lavallois depuis le début de l’année.

Un périmètre de sécurité et une scène de crime sont toujours en place dans le secteur touché, alors qu’on a eu recours aux experts en identité judiciaire, à un maître-chien et poste de commandement du Service de police de Laval (SPL).

Des patrouilleurs du Service de police de Laval veillent sur le large périmètre fixé par les enquêteurs des crimes majeurs. (Photo 2M.Media)

Toutefois, les premiers éléments recueillis sur la scène, notamment le fait que la victime serait connue de certains corps policiers outre le SPL, ont mené au transfert de l’enquête à la Sûreté du Québec.

«Il n’est donc pas exclu que l’événement soit relié au crime organisé, particulièrement aux gangs de rue », confirmait encore la Sûreté du Québec le mardi 17 août, en début d’après-midi.

La SQ indiquait également qu’une autopsie ne devrait pas tarder, alors que les enquêteurs auraient déjà une bonne idée de l’identité de la victime sans toutefois confirmer celle-ci pour l’instant.

 

Commentaires

Rédacteur en chef, journaliste à la culture et aux faits divers, Benoit.leblanc@2m.media, 450-667-4360 poste : 3526

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page