Connectez-vous à nous

Maxime Taillefer s’impose en snocross aux États-Unis

Sports

Maxime Taillefer s’impose en snocross aux États-Unis

COURSES. Le pilote de motoneige de 25 ans Maxime Taillefer connaît de bons moments sur le circuit américain ISOC Pro Lite de snocross.

Commentaires

Le Lavallois a d’ailleurs gravi le podium à deux reprises depuis le début de la saison. Celui qui endosse le dossard 144 sur Ski-Doo a mené une chaude lutte à Andrew Carlson, Corey Watkinson et Trevor Leighton, le 11 janvier, à Canterbury Park. Taillefer a tenu le coup en finissant en troisième position, devançant Carlson.

«J’ai connu quelques ennuis au début de la saison. Depuis quelques courses, ça semble s’être replacé. Je suis content de mes résultats et je prévois terminer la saison en force avec des podiums», assure Taillefer.

Le grand saut

Cette troisième place obtenue à Canterbury Park lui a donc ouvert les portes. Contre toute attente, Maxime a récemment adhéré à l’équipe américaine Scheuring Speed Sport. Il remplacera donc Lincoln Lemieux, pilote blessé, jusqu’à la fin de la saison.

Et Maxime n’a pas déçu sa nouvelle équipe dès sa première course à Deadwood, au Dakota du Sud. Lors de la première ronde de qualifications, il a donné le ton en prenant la pôle. Il a glissé au cinquième échelon en deuxième ronde, avant de remonter pour ainsi parader sur la troisième marche de l’estrade d’honneur. Elias Ishoel et Tyler Adams l’ont devancé à la ligne d’arrivée.

Comme les bonnes nouvelles n’arrivent jamais seules, Maxime avait reçu en même temps une invitation pour participer aux X-Games, à Aspen au Colorado, du 22 au 25 janvier.

Brillant aux X-Games

Maxime Taillefer a donc accompagné Tim Tremblay de l’équipe Scheuring Speed Sports, seul autre athlète québécois invité dans les différentes disciplines de motoneige aux X-Games. Taillefer aurait bien aimé gagner une médaille. Il s’est retrouvé en quatrième place, mais une chute l’a relégué au dixième rang. Il a dû se contenter du septième échelon. «Ce n’est pas facile en altitude. On doit changer le réglage de la machine. J’avais aussi de la difficulté à respirer. Par chance que je suis en excellente condition physique», analyse le jeune pilote. «J’ai fait une belle remontée. Je suis quand même satisfait de ma performance.»

Parfait au Québec

Maxime s’est également illustré dans la division Semi-Pro Lettrage JMP du Championnat Camoplast de snocross qui se déroulait à Oujé-Bougoumou, à la mi-janvier. Le Lavallois n’a pas connu la défaite, savourant quatre victoires en autant de départs.

Terminer en force

Le numéro 144 est prêt à mettre son nom dans le top du classement du circuit. S’il occupe la 11e position au classement des pilotes, il espère remonter en amassant des podiums. Il voudra retenir l’attention aux prochaines courses qui se tiendront à New York, à Chicago, au Michigan et au Wisconsin.

Même s’il ne carbure pas aux applaudissements, le jeune homme de 25 ans est clair: il ne vise rien de moins que le podium à chaque course. Le snocross est une véritable passion pour lui, sur le podium ou non. Taillefer est très reconnaissant envers le manufacturier Ski-Doo/ BRP, qui s’est occupé de lui au cours des dernières années. Il est conscient qu’en joignant les rangs de Scheuring Speed Sport, il peut aspirer aux grands honneurs.

«Ce changement d’équipe me permet d’accroître mes chances d’être parmi les meilleurs», conclut-il.

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...

Journaliste sport et communauté

Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Sports

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page