Connectez-vous à nous
Société Alzheimer Laval
Depuis sa création, la Marche pour l’Alzheimer IG Gestion de patrimoine a permis de recueillir, à l’échelle de la province, plusieurs millions de dollars. (Photo gracieuseté)

Société

Marche organisée pour soutenir la Société Alzheimer Laval

Le 29 mai prochain, les Lavallois sont invités à la Marche pour l’Alzheimer IG Gestion de patrimoine, qui célèbrera sa 17e édition au Centre de la nature.

Cette collecte de fonds soutient les personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et leurs proches.

La somme totale amassée sera versée à la Société Alzheimer Laval pour financer les services qu’elle offre.

Également, l’objectif à atteindre pour l’édition 2022 est fixé à 30 000$.

«Cette année encore, les troubles neurocognitifs isolent plus de 8000 Lavallois, souligne Alexie Deschênes, directrice générale de la Société Alzheimer Laval. Il est crucial que nous puissions compter sur le soutien de toute la communauté lavalloise afin qu’un plus grand nombre de personnes puissent profiter de nos services offerts et préserver leur qualité de vie, et ce, à chaque étape de la maladie.»

Implication

Lorsqu’une personne s’inscrit sur le site de la Société Alzheimer Laval, celle-ci peut accumuler des kilomètres avant même la marche du 29 mai.

Il suffit de faire preuve de créativité, que ce soit en empruntant les escaliers ou en promenant un animal de compagnie.

Il est aussi possible de faire un don en ligne.

Faits saillants

Bien que l’âge demeure le principal facteur de risque, la maladie d’Alzheimer ne fait pas partie du processus normal de vieillissement.

Le risque de développer un trouble neurocognitif double tous les 5 ans au-delà de 65 ans.

Le Québec compte plus de 153 000 personnes atteintes d’un trouble neurocognitif et ce chiffre devrait doubler d’ici 2032.

De plus, pour chaque personne atteinte d’un trouble neurocognitif majeur, il faut compter une à trois personnes proches aidantes qui s’investissent en temps et en soin.

Cette implication cause des impacts financiers et socio-économiques importants sur une famille.

Dans 70% des cas, ce sont des femmes qui sont proches aidantes.

(J.B.)

Commentaires

Publicité

Populaires

Facebook

Publicité
Haut de page