Connectez-vous à nous

Marc Demers appuie le maire de Bois-des-Filion

Actualités

Marc Demers appuie le maire de Bois-des-Filion

TRANSPORT. Alors que la première pelletée de terre du projet de parachèvement de l’autoroute 19 est retardée de deux ans, soit jusqu’en 2018, Marc Demers, maire de Laval, appuie Paul Larocque, maire de Bois-des-Filion et président de la Coalition pour le parachèvement de l’autoroute 19, dans ses demandes au gouvernement.

Commentaires

Ce dernier exhorte Québec d’inclure le projet au Plan québécois des infrastructures (PQI) et à respecter l’échéancier initial du début des travaux.

Dans une résolution d’appui de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) pour ce grand chantier, proposée par M. Larocque et secondée par M. Demers, on y rappelle les engagements du gouvernement pour ce projet réclamé depuis 40 ans.

Il y est précisé que celui-ci est inscrit au Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) et que son étude d’impact environnemental est déjà déposée au Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE).

On y soutient également que le gouvernement doit tenir compte des élus dans ces travaux appuyés par un grand nombre d’acteurs socio-économiques et politiques de Laval et la Rive-Nord.

 

Résolution d’appui de la CMM pour le parachèvement de l’autoroute 19

ATTENDU QUE le parachèvement de l’autoroute 19 (A19) avec des

voies réservées pour le transport collectif n’apparaît pas au Plan

québécois des infrastructures 2014-2024 déposé par le gouvernement

du Québec le 4 juin 2014 ;

ATTENDU QUE le gouvernement du Québec avait pris l’engagement de

réaliser le parachèvement de l’autoroute A19 avec voies réservées au

transport collectif, entre l’autoroute A440 à Laval et l’autoroute A640 à

Bois-des-Filion ;

ATTENDU QUE le premier ministre du Québec a confirmé

publiquement cet engagement le 21 juin 2010 ;

ATTENDU QUE le début des travaux était prévu pour 2016 ;

ATTENDU QUE cet engagement a été repris par tous les principaux

partis politiques lors de la campagne électorale de 2014, dont les partis

formant l’actuel gouvernement et les première et deuxième oppositions

officielles ;

ATTENDU QUE ce projet est réclamé par les citoyens de Laval et de la

couronne Nord de Montréal depuis maintenant 40 ans ;

ATTENDU QUE ce projet permettrait d’apporter une solution à de

graves problèmes de congestion, de sécurité, de pollution, d’émissions

de gaz à effet de serre, causés par un débit journalier moyen d’environ

60 000 véhicules à l’intersection du boulevard Adolphe-Chapleau et de

la route 335 à Bois-des-Filion, soit plus de trois fois la capacité

théorique de ladite intersection ;

ATTENDU QUE ce projet offrirait à la population de Laval et de la

couronne Nord une alternative efficace en transport collectif en

permettant aux autobus de se rabattre rapidement vers les stations de

métro de Laval, en plus d’améliorer la fluidité de la circulation entre la

couronne Nord et Laval ;

ATTENDU QUE ce projet a déjà reçu l’appui de la Ville de Laval et de

l’ensemble des villes, des MRC, des organismes socio-économiques et

environnementaux et des autorités organisatrices de transport de la

couronne Nord, ainsi que de la Conférence régionale des élus des

Laurentides ;

ATTENDU QUE ce projet est dûment inscrit au Plan métropolitain

d’aménagement et de développement de la Communauté ;

ATTENDU QUE ce projet fait partie de la planification de l’Agence

métropolitaine de transport en vue de la mise en place des voies

réservées au transport collectif et d’un stationnement incitatif à Boisdes-

Filion ;

ATTENDU QUE l’étude d’impact environnemental du projet de

parachèvement de l’autoroute 19 est déjà déposée au Bureau

d’audiences publiques sur l’environnement ;

ATTENDU QUE le gouvernement du Québec doit tenir compte de la

position des élus de la Communauté dans l’établissement des projets de

transport prioritaires pour le Grand Montréal ;

PROPOSÉ PAR : M. Paul Larocque

APPUYÉ PAR : M. Marc Demers

Il est résolu

De demander au gouvernement du Québec d’inclure au Plan québécois

des infrastructures le projet de parachèvement de l’autoroute 19 avec

voies réservées pour le transport collectif et de respecter l’échéancier de

2016 pour le début des travaux.

(Source: CMM)

Commentaires

Continuer la lecture
Vous aimeriez aussi...
Cliquer pour commenter

Répondre

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Plus dans Actualités

Publicité

Nous suivre sur Facebook

Nous suivre sur Twitter

Archives d’articles

Publicité
Haut de page